Sable contre sel à Seattle

Pour protéger la vie aquatique, la ville de Seattle a décidé d’utiliser du sable au lieu du sel pour rendre les routes praticables lorsqu’il neige. Cette décision suscite une polémique, surtout après une série d’accidents de voitures ces derniers jours, rapporte le Christian Science Monitor du 24 décembre. Un responsable de la mairie explique : « nous avons renoncé à utiliser du sel car il n’apporte rien de bénéfique au Puget Sound ». Le Puget Sound est un bras de mer du Pacifique où plusieurs cours d’eaux se jettent. D’après plusieurs études, le sel déposé sur les routes contamine les courants d’eau douce et tue les animaux de la région. Pour les opposants à l’usage du sable, ce dernier empêche le bon drainage de l’eau, nuit aux insectes et, une fois la neige fondue, il se répand dans l’air.

Ecrire un commentaire

Dans les rues de Buenos Aires, le plastique recyclé peut sauver du froid

Lire l'article