L’Australie encore confrontée à la sècheresse

Pour sauver son principal bassin agricole, l’État fédéral australien vient de soustraire à quatre de ses provinces le contrôle de la gestion de l’eau dans le bassin de Murray-Darling. Cette région, qui fournit 40 % de la production agricole du pays, fait face de façon endémique à la sècheresse, selon Le Monde du 17 décembre. Le manque de précision, la salinisation des sols et le choix de cultures, comme le riz et le coton, trop demandeuses en eau pour la région, conduisent à une pénurie d’eau chronique. Auparavant, l’eau était gérée par quatre États différents, ce qui générait des conflits d’usage. Le directeur de l’association australienne de l’eau (AWA), Tom Mollenkopf, défend la mesure en faveur de la centralisation de la gestion de l’eau : « Cela va dans le bon sens. Car on ne peut pas gérer les ressources correctement lorsque l’on ignore qui reçoit quoi. »

Ecrire un commentaire

Produits végétariens : une étude pointe leur faible teneur en protéines végétales

Lire l'article