Comment décongestionner une ville ?

Comme à Londres, à Singapour, à Oslo et Bergen, les automobilistes de Stockholm, la capitale suédoise, doivent depuis 2006 acquitter un péage de quelques euros pour accéder au centre-ville entre 6 h 30 et 18 h 30. Le bilan, 7 mois après, est le suivant : le nombre de voitures dans le centre a baissé de 20 %, ainsi que les embouteillages et les accidents ; les émissions de gaz polluants à l’échelle de cette agglomération de 800 000 habitants ont baissé de 14 %. À la suite de cette expérience, les habitants ont approuvé à 53 % par referendum la mise en place définitive de ce péage urbain à compter du 1er août 2007.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • plumeauvent

    dépolluer les villes
    très bien de faire payer l’entrée dans les grandes villes mais il faudrait évaluer le coût de la mise en place et du fonctionnement, trouver une solution pour éviter les petits malins qui y échapperaient et surtout proposer un système de transports en commun très efficace : or que constatons nous à Paris : les T en C sont totalement engorgés, il n’y a pas de plan général puisque les maires et la région se font la guerre, à Paris Mr Delanoé ne fait qu’amplifier le problème et ne songe qu’à son image donc à faire de grands projets qui contribuent aux engorgements des artères et petites rues avoisinantes…PAS DE VISION et surtout pas une aide pour le pauvre utilisateur qui va à son travail chaque matin

Pandémie en Inde : les enfants pauvres plus que jamais privés d'éducation

Lire l'article