Internet, un facteur de pollution invisible

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Internet est-il immatériel ? Pas vraiment. Ordinateurs, smartphones, mails, autant d’outils connectés qui polluent. Pour un mail, les données passent par les câbles – bien réels – du fournisseur d’accès à internet pour se retrouver dans des centres – bien réels là encore – qui stockent et retranscrivent le message aux destinataire(s). En moyenne, en France, un salarié émet chaque mois en gaz à effet de serre l’équivalent de 11 kilomètres en voiture et consomme environ 2 packs d’eau … uniquement en envoyant/recevant des mails !

1 Etoile / Star2 Etoiles / Stars3 Etoiles / Stars4 Etoiles / Stars5 Etoiles / Stars (No Ratings Yet)
Loading...
Media Query: