Surmonter le paradoxe du surfeur grâce à des équipements produits localement


L’un des paradoxes des surfeurs est d’aimer la nature sans forcément réaliser que le matériel qu’ils utilisent pour leur pratique a un impact sur l’environnement. Conscients du problème, des surfeurs déplorant que leur équipement soit souvent fabriqué à l’autre bout du monde et avec des plastiques ont fondé une marque éco-responsable. C’est ce qu’expliquent les fondateurs de cette marque de produits de surf à base de matériaux recyclés ou biosourcés au média Brut. Leur démarche est de fabriquer en France avec du lin, des filets de pêche recyclés ou vinyle afin de limiter au maximum l’impact de leur matériel.

Surfeurs 1, milliardaire 0: en Californie, la plage reste ouverte à tous

Ramon Navarro, surfeur pro et gardien de l’océan

Ecrire un commentaire

Celeste Saulo devient la première femme à diriger l'Organisation météorologique mondiale

Lire l'article