Refuser de faire des enfants au nom du climat

Le collectif anglais BirthStrike appelle à la grève des utérus pour interpeller sur l’urgence climatique. Dans ce documentaire Arte, Blythe Pepino, activiste au sein d’Extinctions Rébellion et Fridays for Future, s’explique sur les motivations qui l’ont poussé à faire naître le collectif BirthStrike. Le climat est une cause qui nécessite, selon elle, des sacrifices personnels dont celui de ne pas envisager d’être mère: «est-il responsable d’avoir des enfants dans un monde voué à sa perte à cause de la crise climatique ?» Pour les membres de ce mouvement, le désir d’enfant est devenu un dilemme éthique et public.

Ce documentaire de 30 minutes est disponible jusqu’au 17/07/2023.

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Francis

    Il y a parfois une bonne nouvelle: les cons ne se reproduisent pas !!!!!

    • Méryl Pinque

    A Francis : sauf que ce sont précisément les imbéciles qui se reproduisent.
    Des études ont abondamment démontré que plus les gens (les femmes en l’occurrence) étaient intelligents et conscients des problèmes (écologiques notamment), moins ils faisaient d’enfants.

    • Michel CERF

    Si les cons ne se reproduisaient pas ils ne serait pas aussi nombreux !!!

L’hydrogène sera vraiment révolutionnaire si il est produit à partir des renouvelables

Lire l'article

Climat : pour l'Antarctique et le niveau des mers, chaque degré compte, selon une étude

Lire l'article