Quelques heures avec les survivants des inondations au Pakistan

Les impressionnantes inondations qui ont englouti une partie du Pakistan sont loin d’être terminées. Après le déluge, des millions de personnes vivent littéralement les pieds dans l’eau depuis plus d’un mois. Arte reportage suit une équipe de secouristes venant en aide aux réfugiés et survivants grâce à son bateau Dans un paysage de désolation à mi-chemin entre Waterworld et Mad Max, les habitants tentent tant bien que mal de survivre, pour certains sur le toit de leurs maisons, pour d’autres sur une autoroute, entre le manque d’eau et de nourriture, les maladies, la prolifération des serpents dans l’eau et la pauvreté. Le changement climatique a joué un rôle dans cette catastrophe qui laisse des gens confrontés à l’abandon et au désarroi. Il faudra au moins 4 mois pour que les eaux se retirent de certains villages des plaines pakistanaises.

Pakistan : le bilan des inondations menace de grimper avec les maladies, selon l’ONU

Le monde paie « un prix horrible » pour sa dépendance aux énergies fossiles, dit le chef de l’ONU

Au Pakistan sous les inondations, personne ne sait plus où est son village

Ecrire un commentaire

Tony Rinaudo, l’agronome « faiseur de forêts » qui a restauré plus de 5 millions d’hectares de végétation en Afrique grâce à la régénération naturelle assistée : « une des premières choses que nous avons demandée aux gens était de croire dans la valeur des arbres »

Lire l'article