Quand Greenpeace détourne Star Wars pour dénoncer le « côté obscur » des politiques climatiques

Après Le Roi Lion sans animaux et les méchants iconiques du cinéma réunis pour anéantir l’humanité, l’ONG Greenpeace invoque Star Wars pour dénoncer l’inaction de nos dirigeantes politiques face a la crise climatique. À la veille de la clôture de la COP25 qui fut pour beaucoup un échec, Greenpeace se demande si « nos responsables politiques sont-ils passés du côté obscur de la force ?» .

Pour en savoir plus sur le bilan de la COP25, lisez notre entretien avec le climatologue Jean Jouzel

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • sophie

    Ben voyons Greenpeace ( que je ne soutiens plus et c’ est sans regret ), continuez à n’ accuser que les gouvernements en occultant l’ inertie pour ne pas dire le refus d’ évoluer (dans les faits, pas dans les sondages) des citoyens.
    En France depuis plus d’ 1 an maintenant, les gens ne se mobilisent en nombre et bloquent, saccagent le pays … que pour du fric et encore du fric … que pour pouvoir consommer et encore consommer.
    Honteux que les ong comme vous ne s’ adressent pas à la population en les accusant de ne pas vouloir opter pour un mode de vie proche de la  » sobriété heureuse ».
    Accuser les gouvernements sans jamais voir l’ égoïsme des citoyens ne fera pas avancer le schmilblick.
    L’ idéologie d’ extrême gauche qui habite trop d’ ong n’ aide manifestement pas à être lucide

      • Yakove

      Un amalgame de tous .Greenpeace défend l Environnement le peuple son assiette et vous?un parti politique peut être.les richesses doivent être créer coûte que coûte le peuple se bat juste pour en avoir un peu plus sinon si on vous écoute on se tais et on devient des esclaves qui ont tous juste de quoi manger.

Californie : les célèbres vignobles de la Napa Valley en proie aux flammes

Lire l'article