La montée du niveau de la mer expliquée en 5 minutes

Fonte des glaciers terrestres et dilatation thermique de l’eau sont responsables de l’augmentation du niveau des océans. Le processus est déjà en cours explique François-Marie Bréon, chercheur au laboratoire des Sciences du climat et de l’environnement, dans une interview donnée en 2015 au site Futura Sciences. Il concerne les Pays-Bas, le Bangladesh mais aussi la Somme.

5 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Molina

    Ce reportage est très explicite, de plus il est très facile à comprendre. François-Marie Bréon est très convainquant, j’ai eu beaucoup de plaisir à le visionner.

    • jipebe29

    Il y a des explications, pas nécessairement exhaustives, et il y a les faits, qui sont têtus. Le petit réchauffement du climat depuis 130 ans, qui fut de +0,7°C et qui a quasiment cessé depuis le début des années 2000, n’a eu aucun impact sur la vitesse de montée des océans. A la fin de la dernière glaciation, les océans sont montés d’environ 120 m, puis cette montée a continué, mais doucement, à raison de quelques mm/an. Depuis environ 200 ans, selon les mesures des marégraphes, le niveau des océans continue à monter régulièrement, sans accélération, de 1 à 1,5 mm/an et sans corrélation avec les évolutions du taux global de CO2 atmosphérique et les petites variations de température. Voici le lien pour les évolutions des niveaux océaniques : http://www.climate4you.com/ , onglet « oceans », sea level from tide gauges.

      • marilabo

      Merci jipebe29 de mettre un peu de raison dans cette hystérie climatique pleine de palabres d’où n’émerge que du vent. C’est l’arbre qui cache la forêt: quid des mortelles pollutions, quid de la dévastatrice occupation des sols et de la déforestation, quid du pillage et de l’épuisement des ressources naturelles,…. De réelles urgences, ici, là et maintenant, totalement attribuable à l’activité humaine et donc vraiment corrigeable par elle. On en parle un peu et puis on regarde ailleurs!!!

    • jipebe29

    Il ne faut pas oublier le rôle de la subsidence, qui concerne certaines régions. Les sols ne sont pas stables ; certains montent encore à cause du rebond post-glaciaire, comme en Norvège, d’autres s’enfoncent doucement dans le manteau (subsidence). Sur ces côtes, l’océan semble descendre ou monter, mais en fait ce sont les sols qui bougent. La montée des océans reste constante à 1-1,5 mm/an, ce qui n’a rien d’inquiétant.

    • Adaline Bestown

    Ce qui terrible, c’est que même les chercheurs spécialiste du changement climatique, sont incapable de citer le cas du littoral bordant la mer du nord. On nous parle des Pays-Bas, de la Somme mais que dire du polder de la Flandre maritime française. Deux grandes agglomérations Dunkerque et Calais, avec des enjeux économique, sociaux et environnementaux considérable, seront touché à court terme et on en parle jamais voir on l’ignore complètement.
    Un reportage édifiant à regarder ci-dessous.
    https://www.dailymotion.com/video/x6v1gk

Sous l’effet du réchauffement climatique, du méthane emprisonné dans les glaces arctiques libéré

Lire l'article

Le typhon Molave traverse les Philippines, 70.000 personnes évacuées

Lire l'article