L’Inde prépare sa transition énergétique vers les renouvelables

L’inde mise sur les énergies renouvelables pour assurer son avenir et réduire sa dépendance aux charbon et au pétrole. Ce reportage montre comment la ville de Bangalore relève ce défi alors qu’elle doit aussi faire face à l’accroissement de sa population et lutter contre la pauvreté.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Oskar Lafontaine

    En tout état de cause les renouvelables, pour disposer d’électricité, ne sont plus un choix coûteux et subventionné, mais bien la seule possibilité disponible. Le nucléaire est trop cher et bien trop long à mettre en oeuvre, le charbon est une catastrophe écologique qui se révèle au final, hors de prix aussi, au niveau médical et humain, gaz et fuel, aux Indes, doivent être importés, il ne reste donc plus que l’éolien et le solaire, produits sur place, installés en quelques mois, non polluants, sans risques pour la santé, exempts de CO² et qui fonctionnent.

Dorothée Moisan, auteure des Plastiqueurs, enquête sur les industriels qui nous empoissonnent : « Je dénonce le discours de l’industrie du plastique qui affirme que le recyclage fonctionne »

Lire l'article

Des start-up de véhicules électriques célébrées à Wall Street face à une route semée d'embûches

Lire l'article