Les enjeux climatiques de la COP24 résumés par la climatologue Valérie Masson-Delmotte

Chaque choix, chaque année et chaque demi-degré compte, affirme la climatologue Valérie Masson-Delmotte, co-présidente du groupe de travail sur les sciences du climat du GIEC. Elle résume ainsi les enjeux de la COP24 sur le climat qui se déroule jusqu’au 14 décembre en Pologne. Elle rappelle dans cette vidéo Universcience qu’une diminution des émissions de gaz à effet de serre constituera le vrai signal positif pour le climat.

5 commentaires

Ecrire un commentaire

    • ALILECHE AHMED

    Il faut agir de concert et montrer sa réelle volonté de freiner le réchauffement global. C’est l’heure de l’éco-conscience et non du greenwashing!

    • Danièle Soler

    Déforestation et pollution sont PROPORTIONNELLES au nb d’humains (voir paragr. B ci-dessous): SOLUTION urgente proposée.
    (A)——-Tant que nous ne VOUDRONS PAS comprendre que c’est le mode de fonctionnement actuel de notre pays qui est inefficace et DESTRUCTEUR, notre pays continuera à glisser vers l’abîme!… Connaissez-vous une personne FIABLE qui, pour nous permettre a) de REMONTER la pente et b) de faire un grand pas vers une VRAIE démocratie, se présenterait en 2022 avec, entre autres, cet ENGAGEMENT: organiser un référendum sur le projet suivant.

    FONCTIONNEMENT d’un pays VRAIMENT DEMOCRATIQUE – Nous pouvons tous constater que le mode de fonctionnement actuel de notre pays n’est PAS efficace: quelle que soit la personne que nous plaçons sur tel ou tel fauteuil de pouvoir, nos problèmes ne sont pas résolus, en dépit de leur compétence et de leur bonne volonté. Nous nous préoccupons de la SANTE et de l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants: il serait temps de modifier de façon drastique le mode de fonctionnement actuel de notre pays.

    S’il existait un site fiable (par ex. « vosSuggestions.fr », créé par une association nationale fiable, géré par un comité de bénévoles « non encartés ») affichant les suggestions de solutions réalisables proposées par ceux qui le souhaitent, concernant divers domaines de notre vie (parmi lesquels: le mode de fonctionnement de notre pays), je ferais la suggestion suivante:

    les électeurs voteraient, NON pas pour UN président sur des promesses non contractuelles (on voit ce que ça donne…), mais pour DES experts (des spécialistes porteurs de mesures); il y aurait un «comité d’experts» dans chaque domaine (éducation, santé, économie, protection de l’environnement, etc.; nb de comités légèrement supérieur au nb actuel de ministères).

    Chaque comité d’experts prendrait des décisions dans SON domaine. Dans le comité Affaires étrangères il y aurait au moins deux experts bilingues anglais, deux experts bilingues espagnol, etc. (des ambassadeurs expérimentés, par ex.): «la France» pourrait ainsi rencontrer en même temps les Responsables de plusieurs pays (l’avenir de l’humanité est lié à la qualité de la communication entre les différents pays…).

    Sur un site officiel («candidatures.gouv.fr» par exemple) chaque candidat expert afficherait son c.v. TRES détaillé et les différentes MESURES PRECISES qu’il s’engagerait solennellement (et contractuellement…) à défendre durant son mandat (avantages de chaque mesure, moyens, façons de prévenir et de solutionner les éventuels effets indésirables). Seront également affichées sur ce site les mesures souhaitées par les citoyens (que les candidats pourront éventuellement ajouter dans leur candidature).

    Les votes de chaque expert, au sein de chaque séance de travail du comité, seraient accessibles à tout citoyen sur internet (sans limite dans le temps) ainsi que leurs arguments pour et contre (mise en garde concernant un possible effet indésirable de la mesure en question): les experts auront donc tout intérêt à s’écouter les uns les autres afin que la MEILLEURE mesure soit mise en oeuvre (maximum d’avantages, minimum d’inconvénients).

    Le comité en charge de la rédaction des lois serait composé de législateurs expérimentés, de représentants d’associations et de citoyens: les lois étant faites pour ces derniers, le comité devra tenir compte de leurs avis.

    Rappelons que la démocratie ne peut EXISTER dans la REALITE que si CHACUN de nous fait preuve de FAIR-PLAY: si le plus grand nombre de votants a choisi un autre candidat que le mien, je ne dois pas empêcher les autres de travailler, de vivre. Je peux m’exprimer: pétition, réseaux sociaux, livre, création d’une association, d’une entreprise…) mais dans le RESPECT des autres, des lois, de la Constitution: entre autres, elle donne à chacun de nous le DROIT de circuler librement… (suite: danysol777 AT gmail.com)

    (B)——-Pollution et déforestation sont PROPORTIONNELLES au NOMBRE d’humains sur terre (ci-dessous sugg. SOLUTION).

    Si nous commettons l’ERREUR d’attendre que les « responsables » politiques prennent les bonnes décisions, NOUS PERDRONS cette COURSE contre la MONTRE…

    J’aimerais avoir votre avis sur le projet suivant qui concerne:

    —d’une part des millions de FEMMES (grossesse non désirée = VIOLENCE),

    —d’autre part la santé de NOTRE PLANETE, donc l’avenir de NOS ENFANTS et petits-enfants.

    Connaîtriez-vous le responsable d’une ASSOCIATION convaincu de l’URGENCE de la mise en OEUVRE de ce projet: mettre la contraception (d.i.u. SANS hormone, efficacité 10 ANS : diu = dispositif intra-utérin = stérilet) à la portée de TOUTES les femmes de cette planète qui le souhaitent.

    Projet : PLUS JAMAIS DE GROSSESSE SUBIE SUR NOTRE PLANETE

    UNE COURSE CONTRE LA MONTRE

    Bien des SOUFFRANCES auraient pu être évitées si ce projet avait été mené à bien il y a plusieurs années par les «responsables» des différents pays… Il est peut-être encore temps… ATTENTION au point de non-retour! Pour aider :

    — les femmes,

    — les enfants déjà nés : une maman n’a que 2 bras, il n’y a que 24 h dans 1 journée, et le budget familial est peu extensible… (chaque enfant a le DROIT de faire des études s’il le souhaite),

    — notre planète : a) la déforestation et la pollution sont proportionnelles au NOMBRE D’HUMAINS (chaque SECONDE plus de QUATRE BEBES naissent sur notre planète, soit, chaque ANNEE, plus de 130 MILLIONS de naissances !);

    b) l’accumulation dans la nature des HORMONES CHIMIQUES (pilules, patch, etc. : ces produits chimiques ne font que traverser le corps des femmes ; RISQUE phlébite thrombose embolie pulmonaire) ainsi que d’autres perturbateurs ENDOCRINIENS ces dernières décennies a des conséquences DRAMATIQUES.

    Sans compter que la mutation pilule — diu sans hormone serait une bénédiction également pour la GESTION des assurances santé (donc pour L’AVENIR DE NOS ENFANTS et petits-enfants). Le calcul est facile à faire :

    13 boîtes de pilules par an x 10 ans

    à comparer au prix d’1 d.i.u. efficace 10 ANS:

    montant de l’ECONOMIE réalisée, à multiplier par des MILLIONS d’utilisatrices!

    Si on m’annonçait la date de ma MORT pour le mois prochain, j’aurais HONTE (+ chagrin terrible) de n’avoir FAIT que penser, parler, écrire au sujet de la protection de la Vie sur notre si jolie planète… Quand allons-nous AGIR à l’échelle planétaire? Quand il sera TROP TARD parce que le point de non-retour sera atteint? danysol777 at gmail.com

    «Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent SANS RIEN FAIRE» (A. Einstein)

    «Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre»

    • Jean-Marc Wibart

    Il faudrait d’abord que les Français soient moins égoïstes et réagissent comme de nombreux pays contre le diesel, contre les pesticides en ne les utilisant plus eux mêmes, en changeant leur mode de chauffage, choisissent le commerce local auprès d’agriculteurs sérieux et engagés. Au lieu d’attendre les actions des autres agissons nous mêmes.

    • DAOUD

    bonsoir ! agir pour la diminution des émanations du CO2 est certes indispensable, mais est-elle suffisante? compte tenu de la situation de dégradation actuelle, ne faudrait-il pas se préoccuper de la création de puits de carbone, remplacer les déforestations, mais également faire jouer le système de la photosynthèse.cette suggestion est susceptible de lutter contre les dérèglements climatiques dont les glaciers et fleuves subissent d’ors et déjà les conséquences. A+

  • Bonjour, En 150 ans, nous aurons fait ce que des milliards d’individus n’auraient réussi à produire, quand bien même ils s’y seraient évertués, à apauvrir les ressources de « ce beau caillou » qui, pourtant nous donne tant.
    Il y a plus de vingt ans, je demandais à la commission européenne, au parlement et, en dernier ressort au gouvernement français s’il ne serait possible de « nettoyer » l’Atlantique et le Pacifique que j’aie traversés plusieurs fois, en tant qu’ancien marin, de ces déchêts plastic dont la fabrication devrait être rigoureusement interdite. Les uns, comme les autres, m’ont unanimement répondu que, en dehors des eaux territoriales, aucun projet ne pouvait être soutenu. Et ? Encore moins financé.
    D’nt acte ! Laissons donc à nos enfants et petits enfants les séquelles de nos inepties. Laissons leur surtout des poissons « Norev » (en plastique) dans leur assiette. Surtout si, comme on le sait, la majeure partie de la population mondiale habite les berges des océans et autres mers du globe.
    Continuons surtout à déverser en toutes rivières et tous fleuves nos emballages qui hébergent, pour quelques minutes à l’échelle du temps, ce que des centaines d’années ne parviendront à dissoudre. Au simple motif des « dates de fraîcheur ».
    Combien il est stupide d’acheter des pleins chariots de denrées lorsque l’on est deux ou trois personnes dans un foyer? Et, la date de péremption aidant, on va jeter. Et encore si c’est dans une poubelle, ce ne sera rien. Mais ? Dans la nature, les conséquences sont incalculables.
    Mais, en dehors de nos eaux – autrefois si limpides – on ne pourra avoir que les yeux pour pleurer.

Climat : pour l'Antarctique et le niveau des mers, chaque degré compte, selon une étude

Lire l'article