Le venin des serpents ou des mygales peut sauver des vies !

Plus de 20 millions de toxines existent dans la nature. Grâce à des propriétés particulières, le venin de certains animaux comme la mygale ou le serpent peut être utilisé dans un cadre thérapeutique. C’est par exemple le cas du venin de la vipère, qui est employé dans la composition d’un médicament utilisé pour dissoudre les caillots dans le cerveau d’une personne faisant un AVC. Cette vidéo de National Geographic Wild France regorge d’autres exemples de ce type et pourrait peut-être changer le regard des plus sceptiques sur ces animaux !

Ecrire un commentaire

Allemagne : à 48 heures du scrutin, Greta Thunberg à Berlin pour mobiliser sur le climat

Lire l'article

Russie : cinq morts sur le mont Elbrouz après une violente tempête

Lire l'article