Le sport, si c’est bon pour la santé, alors pourquoi ne pas le prescrire et le rembourser ?

Les effets bénéfiques sur la santé d’une activité physique régulière, y compris si elle est peu intense, sont bien connus. À Strasbourg, des séances de sport sont prescrites à des patients atteints de différentes pathologies. L’idée est de les amener grâce à cette ordonnance à reprendre progressivement une activité physique afin d’améliorer leur bien-être. Universcience revient en vidéo sur cette expérimentation dans le domaine sanitaire qui mise à la fois sur la prévention et l’implication des patients face aux maladies chroniques non infectieuses liées aux modes de vie sédentaires ou à l’alimentation. Une nouvelle approchai de la santé amenée à se développer.

Vélo : l’UE veut changer de braquet

Un guide pour préserver dans le même temps sa santé et la planète

Penser la post-croissance avec Tim Jackson : « il est temps de penser à la suite, de s’éloigner de la question et de l’obsession de la croissance »

Ecrire un commentaire

Fin de l'aventure pour la coopérative ferroviaire citoyenne Railcoop qui voulait relancer le train Bordeaux-Lyon

Lire l'article