Le courage n’a pas d’âge : Greta Thunberg interpelle les dirigeants sur l’inaction climatique à la tribune de l’ONU

Dans un discours percutant à la tribune de l’ONU, Greta Thumberg s’est directement adressée aux dirigeants du monde entier en leur demandant des comptes sur le climat : « Comment osez-vous ? Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses». Les paroles sont puissantes et l’image qui les accompagne est tout aussi poignante. Lors du sommet sur l’urgence climatique organisé par les Nations unies ce lundi 23 septembre, la jeune activiste suédoise s’est attaquée une nouvelle fois aux dirigeants de la planète. Elle a blâmé sans détour les chefs d’États, coupables d’inaction et d’immobilisme face aux bouleversements climatiques en cours. Le discours de Greta Thunberg porte la parole et les attentes d’une jeunesse mondiale engagée contre le réchauffement climatique. Le Monde nous montre en vidéo.

4 commentaires

Ecrire un commentaire

  • comme je le disais récemment dans GoodPlanet : la vérité vient souvent de la bouche des enfants.

    Certains d’entre nous vont peut-etre estimer qu’elle exagère un peu.

    Toujours est-il que Greta en se comportant comme la grenouille d’Al Goore que l’on jette dans l’eau bouillante envoie un signal fort à tous ceux qui s’endorment douillettement dans l’eau tiède

  • Greta était déchirante. Assise, tremblante, son visage de jeune fille frémissant de rage, de juste colère face à l’irresponsabilité, face à la lâcheté des Gouvernements, Greta prononça ces paroles historiques, cet ultime avertissement monté du fond des âges avant l’irrémédiable. Elle incarnait la voix de nos ancêtres trahis comme celle désespérée de la Jeunesse du monde sciemment sacrifiée par la cupidité de quelques hommes cruels, Patriarches affairistes et sur-armés, complices de Compagnies Transnationales qui mènent le bal, dévastatrices, impunies. Compagnies Fossiles en premier lieu qui dès l’origine planifièrent l’Effet de Serre Mortel.

    Qui n’a pas pleuré en écoutant Greta ? Quel Gouvernement entendra enfin cette jeune fille nous annonçant, rapport scientifique en mains, les huit années et demi restant à l’Humanité avant la nuit ? Quel Gouvernement dans ces conditions osera se moquer de la pureté de Greta, de son visage en feu brisé par l’émotion ? Les âmes mortes, les Liquidateurs de Planète, les Tueurs d’enfants. Ils seront jugés.

    • JPD

    Quand bien même elle serait manipulée -ou non !- il est visible qu’elle pense ce qu’elle exprime, et c’est très fort !

    Rappelons que le syndrome d’Asperger ( que certains ignares – il y en a eu encore récemment, y compris des hommes politiques dits « de premier plan »- qui, se croyant intelligents mais ne sont que méprisables, oseront sans doute encore avancer pour la dénigrer) sont des personnes d’une importante intelligence : elle sait donc ce qu’elle exprime, et apparait d’un caractère suffisant pour refuser de dire ce où elle est en désaccord.
    Ceux qui la dénigrent (en auront-ils l’humilité de le reconnaitre, j’en doute) n’ont certainement son niveau intellectuel ni sa maturité. Son handicap n’est pas à ce niveau.
    Elle a raison, quand bien même les scientifiques se tromperaient sur quelques années ; mais l’idée est juste.
    Oui, elle devrait être à l’école ; mais où est la priorité ? où est l’urgence ? Elle a eu le courage, ses parents qui ont suivi ou accompagnée l’ont eu aussi, d’être militants.

    Mais renverser à temps et totalement la vapeur ne sera possible qu’au travers d’actes très forts de responsables politiques, qui inévitablement amèneront à les faire détester par ceux qui ne se satisfont que de leur confort immédiat et n’ont pas compris les enjeux d’une évolution obligée et rapide de nos modes de vie, et qui sinon va obérer l’avenir de nos enfants et petits enfants, voire peut-être plus sombre encore.
    Au regard des positions de certains dirigeants dans le monde, la solution n’est plus, hélas, que dans des révolutions dans leurs pays les destituant de force de leurs trônes.
    Dans les pays où les dirigeants sont moins fermés, ne peut-on envisager des absences mensuelles aux cours (ce ne sont pas des grèves car il n’y a pas de salaires donc de sanction financière) dans l’ensemble des collèges et lycées, mais aussi des universités ? La France ne peut elle montrer l’exemple ? Les symboles sont souvent porteurs.
    Même si c’est récupéré par des responsables politiques, leur motivation est secondaire : l’important est que ça avance
    Ne peut-on saisir les cours internationales pour « crimes volontaires contre l’humanité », action utopique (mais quand même !) à l’encontre de ces dirigeants ?

    • JPD

    voir
    https://www.cosmopolitan.fr/greta-thunberg-moquee-apres-son-discours-enflamme-a-l-onu,2033226.asp#xtor=EPR-205

    Si cela est vrai, je ne suis pas étonné de ce twitt et cela confirme l’indigence intellectuelle et la suffisance pathologique du président actuel des USA. Pauvres américains !

    Je suis déçu si cela est vrai, de la remarque de notre président Macron : qu’il n’oublie pas qu’il n’a pas fait mieux en arrivant au pouvoir … Il aurait dû au contraire saluer la mise à leur niveau, même maladroite ( c’est encore une enfant, n’est-ce pas ?…),des réalités, faite par Greta, et s’appuyer dessus pour accentuer le message et le mouvement à accomplir

    L’avenir montrera qu’elle a raison ( hélas !)

Climat : pour l'Antarctique et le niveau des mers, chaque degré compte, selon une étude

Lire l'article