La sobriété individuelle comme solution pour le climat

Le réchauffement climatique est l’affaire de tous. Ainsi, chacun peut adopter les bons réflexes pour participer à la baisse des émissions de gaz à effet de serre, et espérer voir la température globale de la terre rester en deçà des fameux 1,5 degrés.  En effet, notre quotidien est polluant, et notre façon de consommer participe aux émissions de CO2. Les journalistes du Monde sont allés à la rencontre de ces Français, inquiets de leur production de CO2 sur l’année. Moyens de transports, alimentation ou consommation d’eau… chaque geste compte pour sauver le climat.

A lire aussi

Marc Jedliczka, porte-parole de l’Association négaWatt : « la conjugaison de ces deux familles de mesures, sobriété et efficacité, permet de diviser par 2 la consommation finale d’énergie de la France »

Avion, mode, viande, vidéo en ligne ou voiture, à quoi les Français, les Européens, les Américains et les Chinois sont-ils prêts à renoncer pour lutter contre le changement climatique ?

Valérie Guillard, auteure de Comment consommer avec sobriété ? : « il existe un marketing de la sobriété »

4 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Peter

    Eviter le clim à la maison et mettre plus de vetements en hiver, pas besoin de trop chauffer, le majorité de gens chauffe beaucoup trop.

    • Claude Courty

    À quoi sert la frugalité, si le nombre de consommateurs mondiaux – gros et petits – continue à augmenter inlassablement.
    250 000 Terriens de plus chaque jours, soit la population de la France et du Benelux réunis, chaque année.

    • Alex

    Ne regardez surtout pas ce contenu, car c’est une vidéo.
    Et la vidéo en ligne, c’est POLLUANT !

    • Delphine B.

    Excellente vidéo, claire et motivante, qui donne envie d’en faire encore plus !

Désastres climatiques : l'attente interminable des pays vulnérables pour le premier dollar du nouveau fonds

Lire l'article