Incendies en Australie, suivez la situation

En mémoire du premier glacier islandais victime du changement climatique

En août 2019, les islandais ont installé une plaque commémorative afin de se souvenir du glacier  Okjökull. Il disparaît à cause du réchauffement climatique. Brut revient en vidéo sur cet acte symbolique qui rappelle la destruction de la Nature.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

  • Obsèques anticipées de l’Humanité, silence de mort. Les enfants terrifiés, leurs parents cheminent en file indienne sur le permafrost vers sa plaque commémorative.

    Eté 2019. La Glace et le Feu. Les deux Tragédies extrêmes du Chaos Climatique né de la démesure humaine: l’effondrement des Glaciers, l’Amazonie brûlée vive par des incendies volontaires. En ligne de mire des Compagnies Fossiles, notre Extinction massive. Elles fouillent, elles éventrent la Terre enceinte sous ses glaces, sous ses forêts primaires jusqu’au dixième sous-sol pour extraire l’ultime carbone, l’or noir de notre agonie promise.

    Urgence absolue: que l’Ecocide, Meurtre avec préméditation de la Terre, devienne Crime Universel, soit sans attendre inscrit dans la loi par les Nations Unies. Que les écocidaires soient jugés, mis hors d’état de nuire. Ces êtres sans scrupules, sans morale sacrifient sciemment toute présence vivante sur Terre, sacrifient sciemment les enfant qui viennent. Les enfants présents le comprennent parfaitement, éprouvent dans leur chair et leur âme le vif de cette Tragédie grecque en direct. Ils sortent dans les rues des villes, portés par Greta Thunberg, intrépide jeune fille du Nord, infiniment sensible, messagère érudite des scientifiques qui ne se remit jamais de son face à face avec un ours polaire en perdition.

Grève du climat: avant Davos, Greta Thunberg à Lausanne avec des milliers de jeunes

Lire l'article