Du sang dans nos portables

Qu’y a-t-il de commun entre un téléphone portable et la guerre civile au Congo ? – Le sang. Celui qui vient de la lutte pour le contrôle du coltan, un minerai extrait dans la région du Kivu, indispensable à la fabrication de nos chers mobiles. Comme des dizaines de millions d’utilisateurs dans le monde, le cinéaste Frank Poulsen possède un mobile Nokia. Or, il a entendu dire que le commerce du coltan, un métal rare qui entre dans la composition des téléphones portables et que les fabricants achètent à prix d’or, est au coeur de la guerre en RDC, l’un des conflits les plus meurtriers depuis la Seconde Guerre mondiale avec plus de 5 millions de morts…

4 commentaires

Ecrire un commentaire

  • […] Qu'y a-t-il de commun entre un téléphone portable et la guerre civile au Congo ? – Le sang. (Du sang dans nos portables: Qu'y a-t-il de commun entre un téléphone portable et la guerre civile au Congo ?  […]

  • […] Qu'y a-t-il de commun entre un téléphone portable et la guerre civile au Congo ? – Le sang.  […]

    • Pacôme - Honoré BISIMWA

    Le 28 Septembre 2013, si vous voulez comprendre le lien entre le téléphone et le sang des congolais. AU fait à cette date n’utiliser pas votre téléphone pour le bonheur de congolais. D’ici demain, je vous partage un lien.

    • TOKOLONGA

    IL S’AGIT PLUTOT DE CONGO KINSHASA ET NON DE CONGO BRAZZAVILLE

En Afrique du Sud, la première locomotive solaire, solution au manque d'électricité

Lire l'article