Du ballet dans les bidonvilles


« J’enseigne car je crois que tous les enfants doivent avoir la possibilité de découvrir leurs forces », résume Michael Wamaya. Il a dû abandonner ses études faute de moyens, mais il a pu devenir danseur. Depuis, il enseigne la danse et le ballet dans les bidonvilles du Kenya. Ce professeur atypique a été  un des 10 finalistes du prix du meilleur enseignant au monde en 2017. Il aide les jeunes à développer leurs sens artistiques et leurs talents.

Ecrire un commentaire

Allemagne : à 48 heures du scrutin, Greta Thunberg à Berlin pour mobiliser sur le climat

Lire l'article