147 milliards de mètres cube de gaz consumés en 2016

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

gaz

Fonderie de cuivre près de la mine de Phalaborwa, province de Limpopo, république d’Afrique du Sud
(23°59’ S – 31°07’ E) © Yann Arthus-Bertrand

Lors des forages pétroliers et gaziers, du gaz est parfois tout simplement gâché : plutôt que d’être récupéré ou relâché dans l’atmosphère, il est brûlé. Cette pratique s’appelle le gas flaring ou le torchage, elle consiste à brûler les gaz annexes dont l’exploitation n‘est pas rentable pour les foreurs. Jusqu’à 5 % de la production mondiale de gaz est brûlée pour rien. Près de 16 000 sites torchent le gaz, ils émettent 350 millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphère et du carbone noir (ou de la suie) qui accélère la fonte de la banquise Arctique. En 2016, 147 milliards de mètres cube de gaz ont ainsi été consumés. Plusieurs pays se sont engagés dans des efforts législatifs et techniques pour réduire cette pratique, le flaring a diminué de 11 % en 20 ans tandis que la production de pétrole augmentait de 31 %.

Media Query: