Multiplication par 3 de la demande de bois en Afrique d’ici à 2050

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Grumier dans le port de Busan, Détroit de Tsushima, Busan, Corée du Sud
©Yann Arthus-Bertrand

La forte demande en bois conduit l’Afrique à perdre une partie de ses forêts. Le Programme des Nations Unies pour l’Environnement projette un doublement voire un triplement de la demande en bois sur le continent. Aujourd’hui, près de 90 % du bois coupé en Afrique sert à produire de l’énergie. Mal maîtrisé, cet accroissement de la demande pourrait contribuer à la dégradation du couvert forestier du continent. C’est pourquoi, le développement des alternatives au charbon de bois et au bois de chauffe, comme des cuiseurs solaires ou à base de biogaz, peuvent jouer un rôle crucial dans le développement durable et la protection des forêts.

Media Query: