615 histoires sur l’engagement : Veronika Scott, réparatrice sociale professionnelle

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Elle embauche des sans-abri. Initialement, ce n’était qu’un projet scolaire. À l’approche de l’hiver 2010, Veronika Scott travaille sur un devoir : « combler un besoin social. » C’est alors qu’elle part à la rencontre des sans-abris de Detroit, dans le Michigan, pour tenter de leur venir en aide. Elle-même originaire de la banlieue de Motown, cette spécialiste du design industriel va concevoir, en collaboration avec les intéressés, une veste d’hiver qui peut se convertir en sac de couchage, chaud et résistant. Toujours à l’écoute des SDF, ceux-ci lui expliquent que plus qu’un manteau, ils ont surtout besoin d’un emploi. Elle leur propose désormais de travailler au sein de son organisation à but non lucratif Empowerment Plan. Elle emploie une vingtaine de personnes qui ont produit plus de 15 000 vestes. Récompensée par de nombreux prix tels que l’IDSA : IDEA Gold Award-, Véronika Scott se décrit elle-même comme une « perturbatrice sociale ». En tout cas un symbole du rassemblement et de la solidarité outre-Atlantique.
www.empowermentplan.org

Un des 615 portraits présents dans cet ouvrage de la fondation GoodPlanet.

 

Media Query: