Des îles du Pacifique Sud se lancent dans une alimentation totalement locale

Publié le : Last updated:

Vanuatu

Le Vanuatu va se lancer dans l’alimentation 100% locale. AFP PHOTO / MARC LE CHELARD / AFP PHOTO / MARC LE CHELARD

Un groupe d’îles du Pacifique Sud décide d’interdire les importations de nourriture étrangère pour mettre en place un régime bio 100% local. La province de Torba, au Vanuatu, veut favoriser les cultures locales et les fruits de mer pour combattre les problèmes de santé futurs.
Le père Luc Dini, chef de la communauté et du conseil local du tourisme, estime que sa province possède des richesses naturelles et assez d’aliments cultivés localement pour nourrir sa population. Pour lui, l’interdiction des importations de produits étrangers pourrait améliorer la santé des insulaires. « Nous sommes la province la plus isolée de Vanuatu et, jusqu’à présent, notre santé est restée bonne grâce à cela. Nous ne voulons pas de maladies qui viennent avec le régime alimentaire occidental. » Dini veut introduire une législation interdisant l’importation de ces denrées dans les deux prochaines années pour devenir la première province organique du Vanuatu d’ici 20 ans.

Media Query: