Les chauves-souris victimes des éoliennes

Publié le : Last updated:

"Emblématiques de Nouvelle-Calédonie, le cagou et la roussette sont en danger". Photo prise le 19 juillet 2011 à Noumea d'une roussette. Le cagou et la roussette sont les deux animaux emblématiques de la Nouvelle-Calédonie. Victimes de prédateurs ou de surchasse, ces chauves-souris endémiques sont aujourd'hui menacées. © AFP PHOTO / MARC LE CHELARD

« Emblématiques de Nouvelle-Calédonie, le cagou et la roussette sont en danger ».
Photo prise le 19 juillet 2011 à Noumea d’une roussette. Le cagou et la roussette sont les deux animaux emblématiques de la Nouvelle-Calédonie. Victimes de prédateurs ou de surchasse, ces espèces endémiques sont aujourd’hui menacées. © AFP PHOTO / MARC LE CHELARD

Victimes des éoliennes, plus de 600 000 chauves-souris sont mortes aux Etats-Unis en 2012. Cette estimation parue dans la revue scientifique BioScience a été obtenue sur la base des observations relevées sur 21 sites éoliens répartis sur le territoire Américain.

Les chauves-souris ont un rôle important dans la régulation des écosystèmes

Les chauves-souris sont rarement appréciées à leur juste valeur. Pourtant, elles ont un rôle essentiel dans la régulation des écosystèmes, elles se nourrissent d’insectes et en pollinisent certaines plantes. C’est en rentrant en collision avec les pales des éoliennes que ces la plupart de ces 600 000 chauves souris seraient mortes. Elles seraient également victimes d’un changement soudain de pression aux abords des éoliennes, rapporte Phys.org.

Selon Mark Hayes, en charge de cette étude pour l’Université du Colorado, ce chiffre est une estimation plutôt prudente du nombre de chauves-souris qui meurt du fait des éoliennes. Il estime que le véritable chiffre pourrait être 50% plus élevé.

Ce taux de mortalité serait plus élevé dans certaines régions du pays et les Montagnes Appalaches seraient ainsi la zone la plus dangereuse pour les chauves-souris en matière d’éolienne.

Il n’existe pas d’estimations précises du nombre de chauves-souris aux Etats-Unis. Il est donc difficile de comprendre l’impact de la présence des éoliennes sur la population globale de chauves-souris dans le pays. Cependant, selon Hayes, les populations de chauves-souris subissent déjà le stress du réchauffement climatique. Cette nouvelle étude est donc source d’inquiétude considérant le taux de reproduction peu élevé de ces animaux – un petit en moyenne chaque année.

Media Query: