Barrick Gold Corp. condamné à 16 millions de dollars d’amende au Chili

Publié le : Last updated:

Barrick Gold Corp. Condamné à 16 millions de dollars d’amende au Chili

Mines d’or près de Poconé, Mato Grosso, Brésil (16°15’ S – 56°37’ O). Cette exploitation minière doit ses reflets étonnants à une méthode d’enrichissement du minerai aurifère par le mercure. En raison de son faible coût, de son usage aisé et de son efficacité, cette technique s’est généralisée. Cependant l’exposition aux vapeurs de mercure est tout à fait néfaste pour les populations exploitantes, de l’orpailleur au raffineur, qui risquent l’empoisonnement, d’autant que l’hygiène tient peu de place dans le cadre des activités minières. La toxicité du mercure est en effet souvent méconnue, et les équipements de protection sont trop chers pour les petits groupes d’orpailleurs. En outre, depuis la fin des années 1970, on estime que 5 000 tonnes de mercure ont été déversées dans les forêts et l’environnement urbain d’Amérique latine. Les rejets de mercure sont ainsi presque aussi importants que les quantités d’or produites. Yann Arthus Bertrand/Altitude.

La plus grande entreprise d’extraction d’or au monde, Barrick Gold Corp, vient d’être condamnée par le gouvernement chilien pour avoir enfreint la législation en matière d’environnement dans le pays.

Seize millions de dollars, c’est ce qu’il en coûtera à l’entreprise canadienne pour ne pas avoir respecté les normes environnementales en cours dans le pays. Une petite somme aux vues des bénéfices de l’entreprise mais la plus grosse amende qu’il soit possible au gouvernement Chilien de donner. L’entreprise a été reconnue coupable de cinq infractions dont le rejet d’eaux pollués dans la rivière Estecho et le non traitement des eaux usées.

C’est l’entreprise elle-même qui a signalé aux autorités ne pas avoir rempli le cahier des charges signé lors de l’autorisation de construction. Elle affirme désormais mettre tout en œuvre pour résoudre ces problèmes. La construction de la mine ne reprendra qu’une fois les changements réalisés, note BBC.

Media Query: