La liste des produits toxiques utilisés dans les forages pour gaz de schistes

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 2 minutes  

Des produits chimiques toxiques interdits utilisés dans les forages à haute pression

Une reproduction de tour de forage a été installée pendant la manifestation d’une cinquantaine de militants écologistes opposés à l’exploration et l’exploitation des gaz et des huiles de schiste, qui protestaient le 16 avril 2011, dans les rues de Marseille. L’exploitation par fracturation hydraulique, à l’aide d’injection de grandes quantités d’eau et de produits chimiques dans les sous-sols est dénoncée par les écologistes comme particulièrement nocive pour les nappes phréatiques. Des permis d’exploration avaient été accordés à l’époque de, pour le gaz de schiste dans le sud de la France au printemps 2010 et pour l’huile (pétrole) de schiste dans le bassin parisien en 2008 et 2009. © AFP PHOTO / BORIS HORVAT

Pour ses forages souterrains à haute pression, l’industrie pétrolière et minière emploie plus de 650 produits chimiques dont certains sont connus pour être cancérigènes ou listés comme des polluants pour l’eau et l’air. C’est ce qui ressort d’un rapport parlementaire réalisé par des démocrates et rendu public samedi, rapporte le New York Times du 16 avril. Ce dernier écrit : « Les entreprises ont injecté de grandes quantités de produits toxiques, y compris plusieurs dizaines de millions de litres de fluides comprenant au moins une des substances toxiques ou cancérigènes suivantes : benzène, toluène, xylène et l’éthyle de benzène ». Les écologistes craignent que ces substances atteignent les nappes phréatiques au travers de fissures durant les forages à haute pression. L’agence américaine de protection de l’environnement (EPA) conduit actuellement une enquête sur les effets sur l’eau des forages de gaz de schiste, mais semble avoir des difficultés à collecter les informations auprès des entreprises concernées.

Media Query: