Séquestration du carbone : risque de contamination de l’eau potable aux Etats-Unis

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

séquestration carbone ; geoséquestration ;

La séquestration du carbone devrait permettre de stocker le CO2 rejeté par les industries directement là où il est émis, comme par exemple dans les centrales à charbon © AFP PHOTO JOHN MACDOUGALL

D’après une étude récente, des fuites dans les différents puits de carbone souterrains pourraient contaminer les aquifères qui servent de réserves d’eau potable. Robert Jackson, professeur a l’Université de Duke, a injecté du dioxyde de carbone dans des carottages provenant de quatre aquifères situées à proximité de zones ciblées par le gouvernement américain pour servir de stockage de carbone. Au bout d’un an, il a constaté que la concentration de certains polluants avaient dépassé les limites autorisées par l’Agence de protection de l’environnement américaine (EPA) pour l’eau potable, rapporte le site Terra Daily. « Les résultats obtenus devraient permettre d’identifier les sites qui doivent être surveillés ou évités », a commenté le Professeur Jackson. La séquestration du carbone est une des solutions envisagées pour réduire les quantités de gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère et lutter contre le changement climatique.

Media Query: