Le Brésil et la Chine félicités pour leur lutte contre la malnutrition

Publié le : Last updated:

Journée Mondiale de l'Alimentation Chine Brésil Inde malnutrition

INDE, Amritsar : des enfants habitant dans les bidonvilles (de gauche à droite) Koko, Kushalaya, Partner, Muskan et Thapa partagent un repas offert par des donateurs au bord d’une route à Amritsar le 1er juin 2009 © AFP PHOTO/NARINDER NANU

À l’occasion de la Journée Mondiale de l’Alimentation, l’agence ActionAid publie un rapport qui fait le bilan de la malnutrition dans le monde. Un milliard de personnes souffrent de malnutrition, peut-on lire sur BBC News le 16 octobre.

Le rapport désigne le Brésil et la Chine comme les meilleurs des pays émergents en matière de lutte contre la malnutrition. En effet, le Brésil est montré comme exemple notamment grâce à sa réforme agraire et à l’aide alimentaire pour les plus défavorisés. La Chine quant à elle compte 58 millions de personnes souffrant de malnutrition en moins depuis la fin des années 1990 grâce aux aides de l’Etat pour les petits exploitants fermiers. En revanche, l’Inde fait mauvaise figure car elle compte 30 millions de mal nourris en plus par rapport aux chiffres des années 1990 et 46% des enfants sont en sous-poids. La République démocratique du Congo est également au bas de la liste avec 76% de la population du pays pour qui la nourriture manque chroniquement.

Parmi les pays développés, le Luxembourg est le pays le plus félicité pour son engagement contre la malnutrition dans le monde. La Nouvelle-Zélande et les Etats-Unis sont en revanche critiqués pour leur manque de soutien financier aux agriculteurs des pays en développement.

Media Query: