Les autoroutes polluent jusqu’à 2,5 km de distance

Publié le : Last updated:

Temps de lecture : 1 minute  

Des embouteillages sur une autoroute à proximité de Los Angeles (Californie). ©AFP PHOTO/Gabriel BOUYS

La pollution générée par la circulation sur les autoroutes s’étend jusqu’à 2 500 mètres de distance, soit dix fois plus loin que ce que l’on estimait auparavant. C’est ce que révèle une étude de la University of California (UCLA) et du California Air Resources Board. Cette valeur a été mesurée sur une autoroute californienne entre 4 heures et 7 heures du matin. « La plupart des gens sont chez eux durant les heures précédant le lever du soleil, mais les polluants extérieurs pénètrent dans les environnements intérieurs », souligne l’article du Daily Science. L’étude révèle également qu’avant le lever du soleil la concentration de polluants est supérieure à celle relevée lors des heures de pointes, et ce malgré des émissions inférieures. La faiblesse du vent avant le lever du jour contribue en effet à retenir les polluants dans l’air.

Media Query: