La population mondiale d’abeillles domestiques augmente

Publié le : Last updated:

abeilles pollinisation crise

Thomas Mollet, un apiculteur qui gère près de 300 ruches, enfume des abeilles avant de récolter le miel, le 28 février 2004 à Duras. © AFP PHOTO MICHEL GANGNE

Malgré les inquiétudes, le nombre global d’abeilles domestiques augmente dans le monde. Toutefois leur nombre augmente moins vite que la demande de produits issus de la pollinisation, selon une étude parue dans Current Biology le 7 mai 2009. Un des chercheurs qui a participé à cette étude, Marcelo Aizen, déclare dans ScienceDaily : « Le déclin des abeilles que l’on observe aux États-Unis et en Europe, qui a été attribué en partie à des parasites et plus récemment au Syndrome d’effondrement des colonies d’abeilles, induit en erreur en nous faisant croire que ce phénomène est global ». En effet, ces 50 dernières années, le stock mondial d’abeilles domestiques a augmenté de 45 % d’après la FAO. Mais, sur la même période, la demande de produits dépendants de la pollinisation (par exemple, les cerises et les mangues) a triplé. Toutefois, la majorité des cultures mondiales, notamment le riz et le blé, ne dépend pas de la pollinisation. Marcelo Aizen commente : « Nous avons été particulièrement surpris par le fait que les cultures qui dépendent des pollinisateurs ont augmenté, après la chute du communisme en URSS et en Europe de l’Est, à un rythme plus rapide que celui des cultures sans pollen dont l’accroissement suit celui de la population. » De surcroît, les surfaces agricoles augmentent, ce qui participe à la destruction d’écosystèmes dans lesquels des insectes pollinisateurs vivent et à une baisse des rendements.

Media Query: