Un milliard de dollars britanniques pour les transports en Afrique

Publié le : Last updated:

Train Congo

Train en République démocratique du Congo © AFP PHOTO/ ISSOUF SANOGO

Le Royaume-Uni a signé le 19 février un accord avec 8 pays d’Afrique pour la reconstruction de 8 500 kilomètres de routes et 600 de voies ferrées. La remise en état des voies de communication entre les ports et les terres au Mozambique, en Tanzanie et en Afrique du Sud doit permettre l’essor du commerce dans la région et concurrencer la présence d’intérêts économiques chinois, rapporte the Guardian. La rénovation des infrastructures, pour un montant d’un milliard de dollars, doit réduire les temps et les coûts du transport. Le manque d’entretien, la corruption et les conflits ont conduit à un délabrement tel des réseaux de transports qu’en République Démocratique du Congo, il faut 8 heures pour faire 60 kilomètres. Pour Gareth Thomas, le ministre du développement international britannique, les coûts de transport au Congo sont 50 % plus chers et : « donc le commerce est 60 % moins important. Sans une meilleure route, les marchés ne sont pas alimentés en produits de qualité. Les Africains ratent l’opportunité de commercer, de créer des emplois, et donc de se nourrir et d’envoyer leurs enfants à l’école. »

Media Query: