« Et si la vie était ailleurs ? » Yves Duteil

Après le magnifique rendez-vous de La petite musique du silence (près de 10 000 exemplaires vendus), Yves Duteil nous revient avec un nouveau livre.

Sur l’écritoire s’offrent les pages d’un précieux témoignage, à la fois récit de vie et sentier de quête intérieur. L’auteur-compositeur-interprète se confie comme sans doute il ne l’a jamais fait. Ses mots évoquent sa vie, sa carrière, son beau métier d’artisan de la chanson.

Ils disent son regard sur la vie et ses mystères. Ses mots murmurent aussi sa quête de sens, ses sentiers de spiritualité, ses interrogations :

« La spiritualité guide ma vie. Elle ajoute une dimension d’altitude qui me manque sur le papier. Et quand j’atterris à nouveau après une échappée, mon cœur a étanché sa soif de ciel et son envie d’envol, je me sens plus riche d’un espace intérieur, plus vaste de ce dépassement. Ce monde intime, imperceptible dans l’aveuglante clarté du soleil, a besoin de pénombre et de silence pour dialoguer, loin du tumulte quotidien. C’est ce voyage que je voudrais partager, parce qu’il concentre tout ce que nous avons de plus précieux, de plus fragile et solide à la fois, cette part insaisissable d’immatériel qui cumule nos héritages et traverse le temps à travers la mémoire de l’essentiel. L’éternité n’a cure du présent. Mais nous sommes peut-être les innombrables caractères dont elle a besoin pour écrire sa route et incarner cette continuité. Quelles que soient nos religions, nos croyances ou nos cultures, nous portons ce mystère comme une étincelle… C’est un mot d’amour, la graine d’un fruit, un pollen invisible qui féconde la terre et attend la saison propice pour germer, grandir et prospérer. C’est une pensée dans un jardin, une oasis peut-être ? Une espérance. »

© Éditions Médiaspaul

 

🎶 Retrouvez nous demain dès 15h lors de notre événement spécial Yves Duteil – Rencontre & écoute en avant-première de l’album !

 

3 commentaires

Ecrire un commentaire

  • La vie est naturellement ailleurs comment pourrait-il en être autrement

    Ceci dit préoccupons nous plutôt de la maintenir sur notre petite terre

      • Francis

      Balendard, tu n’a pas compris ce que dit Yves Duteil. Il parle de spiritualité, donc quand il fait allusion à l’autre monde, celui où ira notre âme après notre mort, un monde parallèle, dans une autre dimension.
      Ce qui n’empêche pas, évidemment, de nous préoccuper de la terre que nous léguons à nos enfants.

    • Mona

    Vivons la vie pleinement tant que nous l’avons.
    Ailleurs, avec l’esprit vagabond, sans aucun doute. Ici, avec nos pieds sur terre. Sous terre, l’incertitude…! Le trou noir inexpliqué.
    La vie de la terre elle-même, qu’en a-t-on fait..?
    Pour ne pas perdre la clé de notre vie, il aurait fallu et il faut encore, ne pas la détruire.
    La clé est là où nous espérons qu’elle soit. L’espoir sera fait par notre vouloir….
    L’ailleurs est ici et bien réel. L’irréel est aussi ailleurs. D’autres mondes peut-être nous demandent de les laisser en paix. Quand saura-t-on trouver cette paix sur notre terre..?
    Imaginons…!@J.Lennon

Arrêt de Fessenheim: un "événement historique" en France, pas si rare ailleurs

Lire l'article

Le gouvernement annonce la fin définitive des forages en mer en France

Lire l'article

L'agriculture de conservation des sols pourra continuer à utiliser du glyphosate, selon Didier Guillaume

Lire l'article