Une démarche écoresponsable en entreprise, à quoi ça sert et comment on s’y prend ?


Nous avons déjà atteint un réchauffement planétaire de 1°C depuis l’ère industrielle. Les accords de Paris de 2015 ont conclu qu’il fallait maintenir le climat bien en dessous d’une augmentation de 2°C. Au-delà des 2°C de réchauffement climatique, la pérennité de notre société n’est tout simplement plus assurée.

Les citoyens, les politiques et les entreprises ont tous un rôle à jouer. Les citoyens par leurs actions et notamment leurs achats (concept de consom’acteur). Les politiques, en donnant les moyens de compréhension des enjeux actuels au grand public et par la mise en place d’un terrain de jeu favorable à une société bas carbone. Et les entreprises en agissant au-delà des réglementations actuelles et de leurs impératifs financiers. La stabilisation de notre climat sous la barre des 2°C d’augmentation ne pourra se faire qu’avec un écosystème d’entreprises engagées, prenant en compte d’autres paramètres que leurs indicateurs financiers. Par conséquent, la part d’entreprises conventionnelles focalisées uniquement sur des objectifs économiques est amenée à se réduire.

Une nouvelle façon d’appréhender l’entreprise

Il convient donc pour les entreprises de se mobiliser pour prendre en main les questions environnementales, les comprendre, puis agir. On parle ainsi de « Système de management environnemental ».

Concrètement, pour votre entreprise, cela revient à intégrer les paramètres environnementaux (achats responsables, émissions de CO2eq, quantité de déchets, consommation d’eau, etc) aux outils de compréhension et de prendre en compte les attentes de vos parties prenantes (clients, fournisseurs, communautés & territoires, partenaires, salariés, institutions, investisseurs, etc..). L’objectif est qu’ils fassent partie intégrante des indicateurs consultés dans votre prise de décision. Ainsi, le pilier « environnement » de la RSE devient un levier d’action supplémentaire et une force pour votre entreprise.

Les bénéfices induits pour votre entreprise sont les suivants :

  • La création d’une valeur partagée pour vos parties prenantes : l’activité devient désormais bénéfique pour les acteurs concernés et pour l’environnement tout en garantissant la croissance (pas seulement économique) de votre entreprise.
  • Une meilleure image : en prenant connaissance de votre impact, vous allez pouvoir agir pour le réduire et anticiper les risques réputationnels futurs. Vos clients, salariés et partenaires auront ainsi plus envie de travailler avec vous ou d’acheter vos produits/services. 65% des consommateurs sont prêts à payer davantage pour un produit proposé par une entreprise responsable.1
  • Gains économiques : la valeur ajoutée créée permet de gagner en compétitivité et donc de se démarquer de ses concurrents. 4/5 des entreprises avec une politique RSE ont vu leur bénéfice commercial augmenter.2
  • Une nouvelle brique pour votre culture d’entreprise : en s’engageant sur un tel sujet, vous allez donner du sens au travail fourni, ce qui motivera vos salariés, 73% des salariés trouvent que l’action des entreprises en matière de RSE leur offre la possibilité d’améliorer leur performance3. De plus, cela attirera de nouveaux talents, 78% des salariés français préférant rejoindre une entreprise ayant une politique RSE4.
  • Anticipation des législations futures : les réglementations portent de plus en plus vers des obligations de réductions des émissions de gaz à effet de serre (GES), des déchets et de la pollution. Une entreprise a ainsi tout intérêt à être avant-gardiste sur ces sujets.

Par exemple, une politique d’achat responsable permet de maitriser la chaine d’approvisionnement et de la rendre transparente, ce qui permet de :

  • Réduire les risques d’approvisionnements
  • Maitriser l’image liée aux fournisseurs
  • Réduire les couts
  • Gagner un avantage comparatif
  • Trouver des moyens d’innover
  • Avoir un impact positif sur les conditions de vie des travailleurs en amont de la chaine de production.
  • Garantir des relations commerciales équitables

Moyens de compréhension :

Pour comprendre son impact sur l’environnement, il est possible de réaliser :

  • Une évaluation RSE de votre maturité actuelle
  • Un Bilan Carbone®, qui permet de mesurer les émissions de gaz à effet de serre liées à son activité.
  • Des formations, des ateliers ou des jeux collaboratifs (ex : Fresque du Climat) pour appréhender les sujets environnementaux.

Cependant, ces moyens de mesure et d’accès à l’information vis-à-vis des enjeux écologiques, ne sont trop souvent accessibles qu’aux grands groupes. En effet, ces prestations sont souvent couteuses si elles sont réalisées par un cabinet de conseil ou d’audit.

 

Moyens d’action :

Après la période de prise en main des enjeux et de la compréhension de l’impact que l’entreprise peut avoir, il convient de passer à l’acte. Pour cela, il faut définir un plan d’action adapté à l’impact, les ressources et les objectifs de l’entreprise, cela peut passer par :

  • L’écoconception, notamment en choisissant des matériaux peu émetteurs en CO2e à la production, nécessitant peu de ressources à produire ou étant considérés comme un déchet par une autre industrie (= coproduits).
  • La prévention de la pollution.
  • La réduction de l’empreinte carbone, en travaillant par exemple sur la mobilité des salariés, le fret ou encore en changeant votre fournisseur d’électricité conventionnel pour un fournisseur d’énergie renouvelable.
  • La réduction, la réutilisation, la valorisation et le recyclage les déchets.

Vous en savez désormais un peu plus sur les enjeux climatiques et ce qu’ils impliquent pour une entreprise. La rédaction de cet article a été réalisé dans le cadre du programme GoodPME de la Fondation GoodPlanet, Fondation reconnue d’utilité publique depuis 2009. Ce programme répond aux enjeux et aux besoins des PME voulant s’engager dans une démarche écoresponsable, peu importe leur maturité actuelle sur le sujet.
Nous sommes un organisme à but non lucratif, mettant tout en œuvre pour éveiller les consciences aux enjeux du XXIème siècle et permettre des moyens d’actions concrets, à travers la sensibilisation, l’accompagnement RSE ou encore nos projets de terrain.

Notre combat est sincère, tout comme ce que nous proposons au sein de GoodPME : Permettre aux PME, souvent en manque de moyens face à ces questions, de s’engager pour la planète à travers un programme innovant, immersif, collaboratif, et surtout abordable, même pour des entreprises de petites tailles !

Nous avons déjà accompagné près d’une centaine d’entreprises dans leur démarche écoresponsable, parmi elles, on retrouve Microsoft, Casino ou encore Roland Garros mais aussi de nombreuses PME.

Pour en savoir plus, consultez la page du programme ici :

Si l’article vous a plu, nous vous en serions reconnaissants de le partager sur les réseaux sociaux ou à des entreprises potentiellement intéressées.

Ecrire un commentaire

Allemagne : à 48 heures du scrutin, Greta Thunberg à Berlin pour mobiliser sur le climat

Lire l'article

Russie : cinq morts sur le mont Elbrouz après une violente tempête

Lire l'article