Surpêche ? Mais what the fish ?


Le saviez-vous ?

🐠 1% de la flotte mondiale est responsable de 50% de la capacité de pêche mondiale.

🐠En 75 ans, les captures ont été multipliées par 9, pêche et aquaculture confondues.

🐠 Sans protection de leur cycle de renouvellement, certaines espèces disparaîtront.

🐠 Cette surexploitation prive les populations locales de ressources vitales.

Pour préserver les populations de poissons, nous pouvons

🐟 Supprimer ou diminuer la part de poissons dans nos assiettes,

🐟 Préférer les espèces locales comme la dorade, le mulet ou le rouget,

🐟 Favoriser les méthodes de pêche non invasives comme la pêche en casier ou à la ligne.
📰 Pour connaître les espèces menacées et l’impact des différentes méthodes de pêche téléchargez l’appli « Planète Océan » (disponible pour Android et iOS) ou rendez vous sur le site de l’association BLOOM

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Michel CERF

    Hélas tant qu’il restera un poisson dans l’eau il sera traqué , on le constate dans nos rivières comme dans les océans .

    • Méryl Pinque

    De toute façon, autrui ne se mange pas.
    Eh oui, l’éthique de base commence par ne pas manger l’autre !
    C’est dire si l’espèce humaine est engluée dans la barbarie, pour ne pas avoir encore compris ça.

Etats-Unis : sous la pression de Trump, les normes des douches vont être révisées

Lire l'article

Le zoo de Belgrade marque ses 83 années avec Muja, le plus vieil alligator en captivité

Lire l'article