Revoir les films de Yann Arthus-Bertrand


12h30 : La soif du monde

L’ONU estime que 800 millions de personnes sont privées d’eau potable dans le monde et ne possèdent pas de toilettes. Après Home et la série Vu du ciel, Yann Arthus-Bertrand s’intéresse à l’eau douce, l’un des enjeux majeurs de l’époque contemporaine.

Fidèle à sa méthode, le photographe et réalisateur a pris de la hauteur en filmant lacs, marais, rivières et fleuves depuis le ciel. Des images tournées dans des régions parfois difficiles d’accès telles que le Soudan du Sud ou le nord du Congo. Le film donne également la parole à ceux qui innovent pour apporter l’eau là où elle manque ou en limiter la pollution.

 

14h30 : HOME

En 200 000 ans d’existence, l’homme a rompu l’équilibre sur lequel la Terre vivait depuis 4 milliards d’années. Réchauffement climatique, épuisement des ressources, extinction des espèces : l’homme a mis en péril sa propre demeure. Mais il est trop tard pour être pessimiste : il reste à peine dix ans à l’humanité pour inverser la tendance, prendre conscience de son exploitation démesurée des richesses de la Terre, et changer son mode de consommation.

 

16h30 : TERRA

TERRA raconte l’histoire de la vie. Yann Arthus-Bertrand et Michael Pitiot nous déroulent la formidable épopée du vivant. Des premiers lichens aux gigantesques forêts, des singes de la jungle aux grands animaux mythiques de la savane. En à peine 10 000 ans, la vie terrestre a été profondément bouleversée par le formidable essor de l’humanité. Cette société des hommes se retrouve de plus en plus seule sur Terre. Que voit-on encore du monde vivant qui nous entoure ? Comment les relations ont évolué ? TERRA est un voyage dans l’histoire du vivant, à la recherche de l’animal qui est en nous. De l’humanité finalement.

TERRA n’est pas un documentaire animalier, ni un film d’investigation militant. TERRA est un essai, au sens littéraire du terme, sur l’espèce humaine et sa relation au vivant.

En proposant de renouer avec le respect de la vie sauvage, TERRA se veut une ode à l’espèce humaine, un film humaniste et volontairement positif, pour montrer que l’humanité est encore capable de « revenir à l’essentiel ».

 

16h00 : HUMAN

HUMAN est un diptyque de récits et d’images de notre monde offrant une immersion au plus profond de l’être humain. À travers les témoignages remplis d’amour, de bonheur, mais aussi de haine et de violence, HUMAN nous confronte à l’Autre et nous renvoie à notre propre vie.

De la plus petite histoire du quotidien jusqu’aux récits de vie les plus incroyables, ces rencontres poignantes et d’une sincérité rare mettent en lumière ce que nous sommes, notre part la plus sombre mais aussi ce que nous avons de plus beau et de plus universel.

La Terre, notre Terre, est sublimée au travers d’images aériennes inédites accompagnées de musique tel un opéra, qui témoignent de la beauté du monde et nous offrent des instants de respiration et d’introspection.

Ecrire un commentaire

Entretien avec Cyril Dion sur le climat : « l’inertie des systèmes politiques et le poids des intérêts privés ont empêché les changements, c’est un problème de système démocratique défaillant face à l’urgence écologique.»

Lire l'article

Rire de l’effondrement, le pari de Tronchet avec sa BD Les Catastrophobes rions avec la fin du monde

Lire l'article

Raccommoder plutôt que jeter : à Londres, le message de couturiers de rue face à la "fast fashion"

Lire l'article