Réchauffement des mers : un récif de corail résiste !


Des scientifiques tentent de comprendre comment le corail du golfe d’Aqaba réussit à résister au réchauffement climatique.

Une étude dans le sud d’Israël suggère que certains récifs coralliens d’eau peu profonde pourraient être moins vulnérables à l’augmentation de la température de l’eau.

« C’est une situation très particulière, explique Maoz Fine, directeur du laboratoire. Ce corail est à l’aise les étés et supporte même la hausse des températures. Nous pensons que nous avons une centaine d’années avant que ce corail ne soit menacé par l’augmentation des températures de l’eau. » 

Au large des côtes de la péninsule arabique, des biologistes marins tentent de déterminer ce qui donne à ces coraux leur capacité à survivre au réchauffement des mers, et si la technologie génétique pourrait être utilisée pour sauver les récifs coralliens mourants avant de les perdre définitivement.

A l’intérieur des tissus, le corail héberge des petites algues qui le nourrit et le préserve d’externalité négative. Le réchauffement des eaux a pour effet d’expulser ces petites algues et provoque le blanchiment du corail.

Ce corail est au centre de l’attention et attire des équipes de chercheurs du monde entier. Les recherches ne sont pas encore aboutis, mais l’objectif est de comprendre ce qui se passe dans les cellules du récif corallien quand la température augmente.

 

Ecrire un commentaire

Carola Rackete, du sauvetage des migrants à la défense de la forêt

Lire l'article