Un rapport alarmant sur le climat en attente d’approbation par Trump

Selon un rapport gouvernemental sur le climat, la température moyenne aux États-Unis a augmenté rapidement et de façon spectaculaire depuis 1980, et les dernières décennies ont été les plus chaudes des 1500 dernières années. Il conclut que les Américains participent actuellement aux effets du changement climatique, et d’une manière plus globale que la moitié de l’augmentation de la température depuis 1951 serait liée à l’influence humaine.

Ce document a été élaboré par des scientifiques de 13 agences gouvernementales, et alimenté par des milliers d’études ont documenté les changements climatiques sur terre et dans l’air. Il est actuellement en attente d’approbation par l’administration Trump, mais une copie du projet du rapport a été obtenu par le New York Times.

> Lire l’article de Sciences et Avenir

5 commentaires

Ecrire un commentaire

  • j’espère que ce rapport n’à pas oublié de mentionner ce qui suit qui me semble être important à l’heure du réchauffement climatique

    Lorsque l’homme se chauffe avec un combustible fossile en dégageant des gaz à effet de serre il ÉMET dans l’atmosphère une quantité d’énergie thermique fonction du pouvoir calorifique (PCI ) de ce combustible calorifique et de la masse de combustible brulé.

    Lorsque l’homme se chauffe en recevant la chaleur résultant de l’enthalpie d’un fluide caloporteur, la plus grande partie de l’énergie thermique qu’il RECOIT est prelevée dans son environnement naturel en le refroidissant.

    voir les performances d’une pompe à chaleur du site
    http://www.infoenergie.eu

    • jipebe29

    En fait ces scientifiques ne font que défendre la pseudo-science du GIEC, qui, rappelons-le, n’est pas un organisme scientifique (son nom original, IPCC, Intergouvernmental Panel for Climate Change, traduit de manière manipulatoire en GIEC, le prouve). J’ai lu ce qu’ils racontent : tout est inexact, mensonger ou manipulatoire, et cette « étude » n’a qu’un seul but : faire l’apologie du dogme de la Sainte Eglise Réchauffiste, quitte à raconter tout et n’importe quoi, en s’appuyant sur des affirmations infondées et sur la pseudo-science du GIEC/IPCC, organisme politique.

      • sorlekua

      On vous a reconnu Mr ALLEGRE !

    • catala

    Sans être un scientifique et donc sans pouvoir juger de l’objectivité des positions des différents scientifiques sur le réchauffement du climat, il apparait clairement que ceux qui défendent le point de vue contre le Giec n’apportent rien au développement de l’humanité: continuer à employer des énergies fossiles non renouvelables en les brûlants est un « non sens »et un gaspillage irresponsable et de plus cause des pollutions nocives pour la santé de tous! les victimes de ce gaspillage irresponsable, sont nombreuses , Ces gaspillages d’énergies fossiles causeront des graves préjudices particulièrement aux générations futures! Le progrès de l’humanité en terme énergétique passe par la recherche et le développement de nouvelles technologies qui développera des systèmes de production d’énergies renouvelables non polluantes et au niveau local.Pensons par exemple à la géothermie disponible à quelques milliers de mètres sous nos pieds partout dans le monde, ou à l’énergie des océans ( hydroliennes…)

      • jipebe29

      Les pays en développement ont besoin de centrales thermiques à charbon ou à gaz pour sortir progressivement leur population de la pauvreté, de la misère et pour éradiquer les maladies létales provenant des fumées des foyers domestiques, qui tuent de par le monde 4,3 millions de personnes par an, et ils n’y renonceront pas, comme le montrent leurs « engagements » pour 2030. C’est ce que font Chine, Inde et d’autres pays, et les résultats obtenus en Chine sont spectaculaires. Et pas question pour les PED d’utiliser les EnR intermittentes et onéreuses, qui bloqueraient leur développement (s’ils les utilisent, c’est avec parcimonie, pour se donner une belle image verte). Comme le soulignait l’AIE, qui connaît les projets en cours et les projets futurs, les émissions de CO2 vont continuer à augmenter régulièrement, pour le plus grand bien de l’humanité. Et peu importent les cris d’orfraie de la Sainte Eglise Réchauffiste et ses prophéties alarmistes et surréalistes

Des pompiers de Californie font équipe pour mieux combattre les incendies

Lire l'article