Quand consommation rime avec déforestation


Certains produits du quotidien sont à l’origine de la destruction des forêts tropicales. 🥩🍫🚗
On vous propose des solutions pour agir facilement

3 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Neri Gérard

    Il est grand temps d’agir !

    • Maitei

    Chers amixs, vos informations sont très riches et nécessaires.
    Depuis longtemps je « tique franchement à certains moments sur la rédaction »
    – les arguments qui tranquilisent: deforestation « plutôt inquiétante ».
    – les chiffres aussi: 30% de déforestation en 300 ans, c’est peu, c’est même ridicule: un seul exemple – la province de córdoba en Argentine a perdu 97% de ses bois en moins de 60 années et les gens la considère toujours comme une belle province…
    – vous donnez a parole aux défenseurs de l’agriculture industrielle, certains réformistes qui continuent d’appuyer des thèses vaiment á la limite « outrageantes » comme: seule l’agriculture industrielle pourra alimenter le monde, c’est faux et DÉVASTATEUR
    – en AL 10% des producteur détiennent 60% des terres et produisent 40% d’aliments qui ne nourissent pas (les % de minéraux tombent de 3 ou 4% a 0.1 parfois
    – 60% de la population avec moins de 30% des terres produit plus de 65%…

    Tous ces chiffres sont à confirmer, mais la tendance est claire. ATTENTION aux amalgames, aux arguments de personnes « à la défensive », il en va de la Planète. J´ aime vos présentations de personnes qui innovent, vont de l’avant!!!

    • Méryl Pinque

    Il est plus que temps d’agir en adoptant une alimentation exclusivement végétale et biologique.