Néo-Planète : Le cercueil écologique, tendance à mort

cercueil

https://soundcloud.com/neoplanete/yolaine-sur-sud-radio-le-cercueil-ecologique

Même la fin de vie finit par se mettre à l’écologie ! Grâce au cercueil en carton, vous pouvez désormais rendre un dernier hommage aux personnes qui vous sont chères tout en préservant la planète.

Sujet pas très joyeux à l’approche de la Toussaint, les cercueils qui se mettent aussi à l’écologie !

Oui car ils sont tous en bois avec des teintures et des colles pas forcément excellentes pour la Terre mais surtout ils sont en chêne, hêtre, châtaigner, pin, épicéa, sapin, mélèze, acajou, du bois de belle qualité. Or les choses ont changé depuis l’époque de nos ancêtres, la déforestation est devenue grave et utiliser du bois ainsi commence à poser un problème. D’autant que le bois est aussi une énergie renouvelable dont on a de plus en plus besoin pour se chauffer, il faut donc faire des choix !

Ne me faites pas peur, nous aurons toujours des cercueils quand même !

Oui mais différents ! Une des formules qui arrivent sur le marché c’est le cercueil en carton. L’Eco-Cerc a plein de qualités : il a moins d’impact sur la déforestation, il convient à l’inhumation et à la crémation avec un temps d’incinération 2 fois plus court, ce qui est moins insupportable pour les familles qui attendent ces moments douloureux. Plus léger, environ 15 Kg, moins cher, on le produit avec beaucoup moins d’eau, et on le fabrique avec une colle végétale, écologique. Il a passé tous les barrages administratifs, tests et normes, et aujourd’hui aucun spécialiste ne peut vous refuser de vous le proposer.

2039-126882588-650x0-1-1Car c’est moins intéressant pour eux je suppose !

Un cercueil en bois se vend entre 1000 et 7500 € alors qu’en carton, il coûte entre 100 et 600 euros, vous pouvez en voir sur le site cercueil-carton.com, donc y’a pas photo !

Mais il est en quel carton parce que ça semble un peu léger comme matière à première vue non ?

Pas d’inquiétude, c’est une matière particulièrement étudiée, une cellulose élaborée à partir de fibres végétales recyclées liées entre elles pour former une fibre, qui ne contient ni chlore, ni fluor mais qui reste recouverte de 2,5 mm de bois de placage pour répondre aux tests techniques imposés pour la sécurité des crématoriums. Il y a déjà différentes entreprises comme Eco-Cerc bien sûr mais aussi abCrémation ou ArtCoffins qui se lancent sur ce nouveau marché. Comme quoi même la mort est plus ou moins écologique !

 

Source : Néo-Planète

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Pascal DEFOSSE

    En matière de choix de cercueil lorsqu’une crémation est envisagée, sont aujourd’hui disponibles en France des cercueils écologiques en cellulose recyclée (dits « cercueils en carton ») destinés aux personnes (familles, pompes funèbres et crématoriums) qui ont la fibre environnementale.
    Et même si certains opposent le cercueil traditionnel en bois dont la matière première serait issue de « forêts durablement gérées » (au coeur desquelles on commence d’ailleurs à tester le reboisement avec des arbres transgéniques réputés être à croissance plus rapide) et le CERCUEIL EN CARTON fabriqué avec un matériau recyclé qui, tout naturellement fait l’objet d’une procédure de « remise en état » en unité de transformation, la révolution est en marche.
    Aujourd’hui, l’heure est à l’ECONOMIE CIRCULAIRE, une démarche prônée internationalement pour privilégier le recyclage à la consommation de nouvelles ressources naturelles.
    Le groupe VEOLIA recycling qui récupère les papiers et cartons destinés à être recyclés avoue devoir exporter 25% de sa production parce que la France ne dispose pas encore de suffisamment d’applications sur notre territoire.
    Sur un marché national qui représente près de 600.000 pièces par an, LE CERCUEIL EN CARTON est donc un débouché de choix.
    Et parce que « la terre appartient aux vivants » espérons que l’industrie du meuble s’intéressera également à ce matériau qui, dans bien des cas, peut se substituer aux panneaux de particules (le fameux bois reconstitué ou aggloméré) qui encore aujourd’hui incorpore cette substance cancérogène qu’est le formaldéhyde

    • chaumien

    Un cercueil en carton est bien suffisant et reste décent, même s’il dure moins longtemps;
    Son but n’est pas l’éternité.

Australie : les catastrophes seront plus "graves et fréquentes", selon la commission des feux de 2019/2020

Lire l'article