L’Ocean Ark Alliance mobilise pour la protection du corail

Au cours des 3 dernières années, seuls 50% des coraux de la Grande barrière de corail sont morts des effets du blanchiment des coraux et des tempêtes destructrices, et d’innombrables millions de créatures marines ont également déjà péri à cause de l’impact de nos émissions de combustibles fossiles.

L’Ocean Ark Alliance (OAA) soutient plusieurs multiples campagnes contre l’ouverture d’une mine charbon et les compressions massives à Marine Parcs proposées par les gouvernements.

Une vidéo de 2 mn pour vous sensibiliser à leur action :

What will they say? from Ocean Ark Alliance on Vimeo.

> Vous pouvez soutenir les 2 campagnes en cours pour protéger la flore et de la faune sous-marines sur :

stopadani.com
saveourmarinelife.org.au/cutbacks/

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • DESCLAUD Patrice

    Oui, c’est magnifique et bien sûr à protéger et tenter de conserver. Mais savez vous qu’en France et dans la Manche les extractions de sable coquillier en baie de Lannion risque de détruite une telle biodiversité de la Réserve National des 7 Iles. Ceci non pas pour du charbon, mais de prétendus besoins en sable coquillier pour l’agriculture qui en fait aujourd’hui sont totalement injustifiés et en baisse constante. Après le maërl (notre corail) dont l’exploitation a heureusement été interdite par l’Europe, c’est le sable coquillier de nos dunes sous-marines.
    Patrice DESCLAUD (Eau & Rivières de Bretagne).

Produits végétariens : une étude pointe leur faible teneur en protéines végétales

Lire l'article