Les frites réduisent de taille à cause du réchauffement climatique


C’est une information insolite, mais qui n’est pourtant pas si anodine. Selon un rapport publié par The Climate Coalition qui regroupe 130 ONG travaillant sur l’environnement, les frites britanniques ont perdu en moyenne trois centimètres en 2018. En cause : le réchauffement climatique.

Les pommes de terre sont plus petites et difformes

Les Britanniques ont enregistré des records de températures durant l’été 2018 avec, à certains endroits, une absence de pluie pendant près de deux mois. Ce manque d’eau a provoqué la quatrième plus mauvaise récolte de pommes de terre depuis les 60 dernières années.

« Le réchauffement climatique pourrait rendre trois quarts des terres agricoles britanniques impropres à la culture d’ici à 2050 », alertent même les ONG. « Les rendements ont baissé de 20 à 25 % », témoigne au Guardian Richard Thompson un producteur de pommes de terre dans le Staffordshire, « Nous avons également eu des problèmes de qualité avec beaucoup de pommes de terre difformes et petites. Je vais réduire ma superficie l’année prochaine parce que je ne peux pas me permettre de prendre le risque ».

En France, les cornets de frites perdent 30 grammes

Et les Britanniques ne sont pas les seuls concernés. En France et en Belgique, respectivement les deuxième et quatrième pays producteurs d’Europe, les chaînes de fast-food et les industriels de la pomme de terre ont prévenu les consommateurs dès cet été. « Avec des pommes de terre de plus petit calibre, les frites seront légèrement plus courtes », admet dans le Parisien Nicolas Schmitt, responsable marketing retail France de McCain. McDonald’s pourrait même alléger son cornet de frites, le faisant passer de 150 grammes à 120 grammes.

Et les récoltes ne risquent pas de s’améliorer en 2019. Selon plusieurs scientifiques, l’année en cours pourrait devenir la plus chaude depuis que les températures sont enregistrées. En cause, un problème phénomène El Nino associé au réchauffement climatique. Un record qui pourrait multiplier et intensifier les évènements extrêmes comme les sécheresses et canicules. Dans l’Hexagone, 2018 a déjà été classée par Météo France comme année la plus chaude depuis le début des mesures en 1900.

5 commentaires

Ecrire un commentaire

    • zamicel

    Les humains rétrécissent à cause de la pollution :

    Fertilité : complications à venir : atteinte génétique de la pollution.
    le 5 déc. 2018
    « Il y a plusieurs mois de ça j’avais j’avais alerté sur un risque de pollution environnemental chimique qui était arrivé à un stade tel qu’il allait influencer la santé des enfants avenir. L’influence génétique de ces produits sur le corps des enfants, il s’agirait de choses qui cette fois, serait indéniable puisque cela a été dénié depuis des années et des années, vue ce que cela rapporte et le lobby qu’ils exercent ces gens là. Les corps des enfants avenir allaient être modifié. (Ce serait pris au sérieux seulement sous une dizaine d’année, le temps de freiner au maximum) mais les conséquences ont déjà commencées. Depuis le cas des enfants nés avec un avant bras en moins à été enfin médiatisé et cela est due à la pollution chimique, quoi qu’on en dise, que la cause n’est pas génétique, que cela n’est pas due aux produits chimiques, ce sont des mensonges. Comment mettre en doute une étude sérieuse : (suit le mode d’emploi, les complications engendrées, des solutions pour gérer les conséquences, (suivit et accompagnement + …) ). Les complications de l’enfantement vont s’aggraver et les palliatifs seront de plus en plus techniques.»
    https://www.youtube.com/watch?v=qqIvmAHMjp0

    La pollution Le 27 févr. 2019
    « Les médias ont sorti le problème, le plus que problème des enfants à qui il manque une main, ou un avant bras. Et bien sûr « ils » continuent de dire que ce n’est pas génétique. Ils continuent de prétendre que la pollution n’engendre pas d’atteintes génétiques. Ils continuent de nous prendre pour des truffes en continuant d’expliquer que ce ‘est pas une atteinte génétique de la pollution sur des enfants pendant la grossesse. En prétendant haut et fort qu’il ne s’agit pas d’ atteinte génétique de la pollution. Donc attention dans le sud est de la France. »
    https://youtu.be/-WumprQON9I?t=548

    La pollution Le 27 févr. 2019
    « On manque d’emplois, d’emplois correctement rémunérés, de meilleurs salaires, de meilleur qualification, de nouvelles branches de travail en France. Il faut de nouveaux axes de développement. Et justement toutes les technologies qui sont liées au changement climatique, pour luter contre et s’y adapter, pour la France cela nous ferait aller quasiment au plein emploi.
    – Le développement de ce secteur là du point de vu industriel permettrais de résoudre le problème de l’emploi : exit le manque de rentrées d’argent dues au chômage, l’argent dépensé pour soutenir ceux qui sont dans la souffrance, c’est un problème résolu en grande partie. On pourrait passer de déficitaire à bénéficiaire.
    – Le gain en qualité de vie pour les gens parce-qu’on aurait des emplois mieux qualifiés, mieux payés et plus durables parce que le problème de la pollution et du climat il y en a pour un bon moment.
    – Le gain en qualité de vie tout cour, c’est à dire les maisons, les équipements urbains, et l’organisation de notre vie de tous les jours.
    On a tout à y gagner. Tout ! Même la France avec son chômage structurel monumental, nous pourrions quasiment arriver à un stade de plein emploi. Mais … il faut que les industriels comprennent que c’est précisément leur intérêt de s’y mettre. Cette mise en toute passe par l’adaptation des industriels, donc il faut que eux comprennent tout l’argent qu’ils peuvent se faire avec ça. Le changement de logiciel se fera par l’appétence pécuniaire des industriels. Mais tant que eux ne comprendront pas le fric de dingue qu’ils peuvent se faire, cela ne bougera pas. »
    https://youtu.be/-WumprQON9I?t=1512

    • zamicel

    Oui mas les frittes seront précuites avec la 5G :
    « Les assureurs de Lloyd’s refusent de couvrir les maladies 5G Wi-Fi

    Lloyds of London, l’un des plus importants groupes d’assurances au monde, refuse d’assurer les réclamations contre la santé déposées contre les technologies sans fil 5G («Wi-Fi»). L’étude d’évaluation des risques du Wi-Fi réalisée par Lloyd’s a été publiée il y a plus de 8 ans.

    POURQUOI Lloyds laisserait-il tout cet argent sur la table si ces technologies sont si sûres? Et pourquoi d’autres compagnies d’assurance suivent-elles l’avance de Lloyds?

    Quelque chose de TRÈS GRAND est enchâssé dans cette décision.

    Voici quelques informations (y compris des liens):

    La FCC et d’autres organismes de réglementation gouvernementaux, en collaboration avec les grandes industries des télécommunications, poussent férocement aux compteurs intelligents, à la 5G et à l’Internet des objets dans le monde entier.

    C’est assez clair que ce «jeu» des géants des télécommunications est perçu par eux comme une manne financière – pour eux. Et, via leurs groupes de pression, cela est perçu comme une aubaine pour tous les politiciens qui soutiennent ce programme. Les politiciens seront récompensés de la manière habituelle. En bref, les affaires de copinage comme d’habitude.

    MAIS ATTENDEZ!! Si vous suivez l’argent, c’est énorme. Après tout, si ces jouets techno wi-fi sont si sûrs, pourquoi Lloyds laisse-t-il tout cet argent supplémentaire sur la table?

    Le rapport de l’équipe d’évaluation des risques de novembre 2010 de Lloyd nous donne un indice solide: le rapport compare ces technologies sans fil à l’amiante, dans la mesure où les premières recherches sur l’amiante étaient «peu concluantes» et ce n’est que plus tard qu’il est devenu évident pour quiconque de se préoccuper du fait que l’amiante cause le cancer .

    Gardez à l’esprit que l’étude d’évaluation des risques du Wi-Fi réalisée par Lloyd’s a été publiée il y a plus de 8 ans. Même à l’époque, cependant, leur équipe d’évaluation des risques était suffisamment intelligente pour se rendre compte que de nouvelles preuves pourraient émerger, montrant que les différentes fréquences Wi-Fi causent des maladies. Le résultat? Lloyds a choisi d’exclure la couverture pour les maladies liées au wi-fi.

    Et ensuite, PG & E a suivi de près, introduisant ses propres clauses légales (juste au moment de déployer des compteurs intelligents) qui ne revendiquent aucune responsabilité pour les dommages de santé liés au wi-fi.
    Les écoles qui choisissent de mettre en Wi-Fi sont responsables, selon PG & E, et toutes les autres organisations qui choisissent d’avoir PG & E mis en Wi-Fi dans leurs bâtiments sont les parties responsables.

    Aujourd’hui, BEAUCOUP d’études scientifiques plus récentes évaluées par des pairs montrent une gamme de dommages graves causés par ces fréquences Wi-Fi. La 5G apporte un bond en avant en termes de dommages – à l’ADN, aux mitochondries cellulaires et bien plus encore.

    Heureusement, le public mondial se réveille.

    Après tout, ce qui se passe, c’est qu’une poignée de personnes pousse une énorme expérience sur ce qui sera des milliards de personnes, toutes sans avoir obtenu leur consentement éclairé… et sans assurance pour ceux qui sont sensibles à l’électromagnétisme – un groupe croissant à surveiller. Ces malheureux sont nos «canaris» dans la mine de charbon.

    Porter une attention particulière. Toute cette question est sur le point de devenir beaucoup plus intéressante. »
    1/3 de l’article, le lire en entier ici :

    https://algarath-phoenix.com/2019/03/14/les-assureurs-de-lloyds-refusent-de-couvrir-les-maladies-5g-wi-fi-merci-zamicel/

    • zamicel

    Si l’on ne s’intéresse qu’au CO2 et pas aux autres pollutions chimiques, les problèmes de santé vont encore augmenter. Le gouvernement et les industriels freinent des quatre fers en ce qui concerne la pollution chimique alors que l’on sait que cela est néfaste, que l’on en vois les premiers effets catastrophiques. Que nous faut il de plus pour comprendre ? Une description du monde de demain ? La voila :

    Fertilité : complications à venir : atteinte génétique de la pollution.
    le 5 déc. 2018
    « Il y a plusieurs mois de ça j’avais j’avais alerté sur un risque de pollution environnemental chimique qui était arrivé à un stade tel qu’il allait influencer la santé des enfants avenir. L’influence génétique de ces produits sur le corps des enfants, il s’agirait de choses qui cette fois, serait indéniable puisque cela a été dénié depuis des années et des années, vue ce que cela rapporte et le lobby qu’ils exercent ces gens là. Les corps des enfants avenir allaient être modifié. (Ce serait pris au sérieux seulement sous une dizaine d’année, le temps de freiner au maximum) mais les conséquences ont déjà commencées. Depuis le cas des enfants nés avec un avant bras en moins à été enfin médiatisé et cela est due à la pollution chimique, quoi qu’on en dise, que la cause n’est pas génétique, que cela n’est pas due aux produits chimiques, ce sont des mensonges. Comment mettre en doute une étude sérieuse : (suit le mode d’emploi, les complications engendrées, des solutions pour gérer les conséquences, (suivit et accompagnement + …) ). Les complications de l’enfantement vont s’aggraver et les palliatifs seront de plus en plus techniques.»
    https://www.youtube.com/watch?v=qqIvmAHMjp0

    La pollution Le 27 févr. 2019
    « Les médias ont sorti le problème, le plus que problème des enfants à qui il manque une main, ou un avant bras. Et bien sûr « ils » continuent de dire que ce n’est pas génétique. Ils continuent de prétendre que la pollution n’engendre pas d’atteintes génétiques. Ils continuent de nous prendre pour des truffes en continuant d’expliquer que ce ‘est pas une atteinte génétique de la pollution sur des enfants pendant la grossesse. En prétendant haut et fort qu’il ne s’agit pas d’ atteinte génétique de la pollution. Donc attention dans le sud est de la France. »
    https://youtu.be/-WumprQON9I?t=548

    La pollution Le 27 févr. 2019
    « On manque d’emplois, d’emplois correctement rémunérés, de meilleurs salaires, de meilleur qualification, de nouvelles branches de travail en France. Il faut de nouveaux axes de développement. Et justement toutes les technologies qui sont liées au changement climatique, pour luter contre et s’y adapter, pour la France cela nous ferait aller quasiment au plein emploi.
    – Le développement de ce secteur là du point de vu industriel permettrais de résoudre le problème de l’emploi : exit le manque de rentrées d’argent dues au chômage, l’argent dépensé pour soutenir ceux qui sont dans la souffrance, c’est un problème résolu en grande partie. On pourrait passer de déficitaire à bénéficiaire.
    – Le gain en qualité de vie pour les gens parce-qu’on aurait des emplois mieux qualifiés, mieux payés et plus durables parce que le problème de la pollution et du climat il y en a pour un bon moment.
    – Le gain en qualité de vie tout cour, c’est à dire les maisons, les équipements urbains, et l’organisation de notre vie de tous les jours.
    On a tout à y gagner. Tout ! Même la France avec son chômage structurel monumental, nous pourrions quasiment arriver à un stade de plein emploi. Mais … il faut que les industriels comprennent que c’est précisément leur intérêt de s’y mettre. Cette mise en toute passe par l’adaptation des industriels, donc il faut que eux comprennent tout l’argent qu’ils peuvent se faire avec ça. Le changement de logiciel se fera par l’appétence pécuniaire des industriels. Mais tant que eux ne comprendront pas le fric de dingue qu’ils peuvent se faire, cela ne bougera pas. »
    https://youtu.be/-WumprQON9I?t=1512

    • Jean-Pierre Bardinet

    La taille des frites dépend de la manière dont on coupe la pomme de terre. Affirmer qu’elles réduisent de taille à cause du réchauffement climatique, c’est l’une des pires âneries que nous ont pondu les alarmistes du climat. Faire plus bête semble difficile…

    Je me demande si l’idéologie radicale des auteurs de cette étude débile ne les a pas mené à une réduction drastique de leurs neurones et de leurs possibilités cognitives… Peut-être à cause du redoutable virus delirium carbonum qui touche les alarmistes de tout poil ???

    • Francis

    En 1976, la sécheresse a entrainé en France une demi-récolte de pomme de terre, et alors ? La situation s’est rétablie les années suivantes.
    Cette confusion entre météo et climat est affligeante et ridicule.

Incident nucléaire à l'EPR de Taishan, en Chine: la cause identifiée

Lire l'article