Pour l’environnement, changez de style de vie !

Un français émet en moyenne 7.500 kilos de CO2 par an, causés principalement par le chauffage et ses déplacements en voiture.

Alors, à la question « comment réduire ses émissions de CO2 », que pouvons-nous faire ?

Ne pas utiliser de sèche-linge et recycler, acheter une voiture hybride et devenir végétarien, passer aux énergies renouvelables et ne plus prendre l’avion, ne pas avoir d’enfant du tout…l? On fait le tour des initiatives écologiques dans un rapport évoqué dans cet article de FranceTv Info et illustrées dans cette vidéo :


Initiatives écologiques

2 commentaires

Ecrire un commentaire

  • j’ai regardé cette vidéo avec beaucoup d’intérêt

    Vivre sans voiture et ne pas faire d’enfant pour ne pas émettre de gaz à effet de serre afin de sauver la planète sur le long terme à chacun d’entre nous de décider ce qu’il doit faire à son âme et conscience mais le LUTIN THERMIQUE que je suis n’est pas favorable a cette orientation.

    Il pense également que les chiffres sont exagérés pour la nourriture. Ceci vu la faible quantité d’énergie contenue dans l’aliment rapporté à son poids. Il n’y a selon lui qu’à éviter de consommer un aliment venant des antipodes par avion. Ceci vu que la quantité d’énergie nécessaire pour transporter l’aliment par avion est considérablement supérieure à celle qu’il contient. Quoiqu’il en soit manger moins pour améliorer sa santé pourquoi pas

    Par contre il est d’accord sur le fait que la voiture et le chauffage de l’habitat sont les deux postes les plus énergivores du ménage.

    De ce fait, à partir du moment où l’on est convaincu que les gaz à effet de serre accélèrent le réchauffement climatique et sont liés au graves conséquences sur le climat, il estime que notre intérêt est de changer les chaînes énergétiques actuelles permettant de satisfaire nos besoins thermique et mécanique pour ces 2 fonctions. Ceci vu que cela est possible techniquement

    L’épisode du livre « la chaleur renouvelable et la rivière » le prouve. Son auteur estime qu’il n’est pas en avance sur son temps.

    Balendard septembre 2017

  • EXCUSE

    L’épilogue du livre « la chaleur renouvelable et la rivière » le prouve.
    Son auteur estime qu’il n’est pas en avance sur son temps mais qu’il arrive au moment où il faut FAIRE

Australie : les catastrophes seront plus "graves et fréquentes", selon la commission des feux de 2019/2020

Lire l'article