Le pouvoir des arbres – le saule


Le saule (Salix), l’arbre contre la douleur.

Le saule, signifiant en celte « près de l’eau », se trouve souvent proche d’un cours d’eau, aimant plonger ses racines dans la terre humide, ce qui permet aussi de freiner l’érosion.

Le saule contient de la salicine, dont l’aspirine est un dérivé, aux vertus antalgiques, anti-inflammatoires et fébrifuges. Contrairement à notre médicament bien connu, la salicine ménage l’estomac, soulage l’hyperacidité gastrique et ne fluidifie pas le sang.

On la consomme 2 à 3 fois par jour sous forme de décoction pour l’écorce : une cuillerée à café d’écorces réduites en petits morceaux dans une tasse d’eau. Faire bouillir 5 minutes et laisser infuser 10 minutes. Et au printemps, en infusion avec les chatons et feuilles : 10ml par tasse d’eau bouillante.

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • chaumien

    Si seulement les médecins en prescrivaient!

L'île d'Ischia, exemple du fléau de l'urbanisation illégale qui frappe l'Italie

Lire l'article