Le Gouvernement, des entreprises françaises et des ONG s’engagent pour le pacte National sur les emballages plastiques


Dans la lignée de la Feuille de route pour l’économie circulaire et la Stratégie européenne sur les matières plastiques et dans la perspective de la loi économie circulaire, Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, les entreprises Auchan Retail France, Biscuits Bouvard, Carrefour, Casino, Coca-Cola European Partners, Danone, Franprix, L´Oréal, LSDH, Monoprix, Nestlé France, Système-U, Unilever, la Fondation Tara Expéditions et le WWF France, signent un « Pacte National sur les emballages plastiques ». Tous les signataires souscrivent à une vision commune de l’économie circulaire dans laquelle le plastique, source de pollution majeure, ne devient jamais un déchet.

Les emballages plastiques sont principalement utilisés pour le conditionnement, le transport et la protection des produits consommés au quotidien par les Français. Ils représentent un tiers du plastique utilisé mais près de 60% de celui retrouvé dans la nature et les océans.

Selon la Fondation Ellen MacArthur, au moins 8 millions de tonnes de plastiques se frayent un chemin jusqu’aux écosystèmes marins chaque année – ce qui équivaut à décharger chaque minute le contenu d’un camion poubelle en mer. Si rien n’est mis en œuvre, ce nombre passera à deux par minute, d’ici à 2030, et à quatre par minute, d’ici à 2050, précise la Fondation.

Conscients de ces enjeux et de l’importance d’accélérer la transition vers une économie circulaire, des entreprises et des ONG se sont associées au ministère de la Transition écologique et solidaire pour repenser collectivement l’utilisation du plastique en signant le « Pacte National sur les emballages plastiques ».

Les acteurs s’y engagent notamment à :

  • Établir une liste des emballages devant être désignés comme problématiques ou inutiles et pour lesquels des mesures pour leur élimination devront être prises ;
  • Atteindre collectivement 60% d’emballages plastiques effectivement recyclés d’ici 2022 ;
  • Eco-concevoir les emballages pour les rendre réutilisables, recyclables ou compostables à 100% d’ici 2025 ;
  • Mener des actions de sensibilisation et de pédagogie auprès du grand public sur les enjeux de la pollution plastique
© Ministère de la transition écologique et solidaire

Ecrire un commentaire

L'été 2020, le plus sec depuis le début des mesures, selon Météo-France

Lire l'article