Le bidonville est-il l’avenir de la ville ?, une enquête de Reporterre


Favela Morro da Coroa, quartier Santa Teresa, Rio de Janeiro, Brésil (22°55’ S - 43°12’ O) ©Yann Arthus-Bertrand
 Favela Morro da Coroa, quartier Santa Teresa, Rio de Janeiro, Brésil (22°55’ S - 43°12’ O) ©Yann Arthus-Bertrand
Favela Morro da Coroa, quartier Santa Teresa, Rio de Janeiro, Brésil (22°55’ S – 43°12’ O) ©Yann Arthus-Bertrand

« Certains y voient le pire des mondes possibles, d’autres un atelier de l’avenir  sinon un  potentiel économique durable », souligne l’auteur de l’enquête Jonas Lum.

Les bidonvilles abritent actuellement 1 milliard d’êtres humains, ce qui représente 32% de la population urbaine mondiale. Dans les prochaines années, ce chiffre risque fortement de s’accroître avec les déplacements de population dus au changement climatique, à l’accentuation des conflits, ainsi qu’à la raréfaction des terres. Dans un tel contexte, le bidonville est-il l’avenir de la ville ?

Découvrez l’intégralité de l’enquête sur : http://bit.ly/2bP7uU4

Un commentaire

Ecrire un commentaire

L’essayiste Renaud Duterme, auteur de Pénuries, quand tout vient à manquer : « il ne faut pas seulement un projet de démondialisation mais plutôt un projet d’autonomisation. »

Lire l'article

Climat : les risques météorologiques coûtent déjà 0,4% de PIB aux Etats-Unis, selon Swiss Re

Lire l'article