L’AFP donne la parole a GoodPlanet au sujet de Greta Thunberg


Matthieu Jousset, le responsable du programme Action Carbone Solidaire à la Fondation GoodPlanet à contribuer à l’article de l’AFP sur la compensation carbone de la traversée de Greta Thunberg.

Actuellement à bord du voilier Malizia II parti le 15 août rejoindre New York pour assister au sommet mondial sur le climat organisé par le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, prévu le 23 septembre. Pour rester exemplaire et ne pas prendre l’avion, la militante suédoise de 16 ans fait le choix de traverser l’Atlantique en bateau, un voilier qui n’émet pas de CO2.

Pour lire l’article : c’est ici

L’activiste suédoise pour le climat Greta Thunberg (à gauche) et le capitaine allemand Boris Herrmann saluent du yacht « Malizia II », au large de la côte de Plymouth, au sud-est de l’Angleterre, le 14 août 2019.

 

Comme Greta Thunberg vous souhaitez compenser vos voyages ou émissions ?

Rendez-vous sur le site de la Fondation GoodPlanet, dans la rubrique « Calculateurs Carbone« 

5 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Hernan

    Ceux qui veulent critiquer l’action de Greta sont bien peu intelligents ! Même si la petite émettais un peu de Co2, son travail exemplaire et les résultats potentiels de son voyage le justifient largement.

    Et Bravo au Prince Monégasque. Souhaitons que le Prince Albert suive l’exemple et place la Principauté dans le peloton de tête de pays luttant pour cette cause.

    Hernan

    • Claude Renaud

    Pourquoi présenter le bateau du prince monégasque comme exceptionnellement vertueux au
    niveau carbone ? Par définition, l’énergie d’un voilier est le vent. Qu’il soit de course ou de plaisance,
    un voilier n’émet pas de CO2.
    J’ai moi-même traversé l’Atlantique sur un petit voilier de 12 mètres, je n’ai pas émis plus de carbone
    que le bateau du prince.
    Quant au Prince Albert, il pourrait peut-être commencer par supprimer le Grand Prix de F1 de Monaco.

      • sophie

      Bien OK avec vous!

    • Hernan

    Cela fait un bon moment que j’ai conclu que nous les humains sommes les plus destructeurs de tous les animaux… comme êtres vivants et comme civilisation, et je ne m’exclue pas. J’essaie, tous les jours, mais je fait partie de cette civilisation hyper active, inconsciente, inconsciente… très et trop inconsciente.

    Lisant la polémique sur le voyage de Greta aux USA, cela fait quand même de la peine et une bonne dose d’angoisse de voir à quel point on se mêle les pinceaux sur des bêtises alors que face à nos yeux notre seule planète est au bord du naufrage.

    Des détails du quotidien: chaque fois que je prends un avion rien qu’en poubelle et en repas mis à la poubelle nous gaspillons comme des abroutis… que dans chaque hôtel où je séjourne pour plus d’un jour je dois fermer ma chambre à clé pour qu’on ne me change las tous les draps et serviette tous les jours…. et la planète fonctionne ainsi.

    Alors pourquoi il y a de gens qui perdent du temps à analyser l’empreinte Carbone de Greta… quant en face il y a une montagne, une cordillère de bêtises ? des actions criminelles pour ce qui est de la santé de notre maison commune… ?

    Je veux bien une réponse d’un autre lecteur.

    Et je félicite en encourage Gréta, Good Planet et tous les gens de bonne volonté, associations et ONG qui essayent.

    Il faut essayer et continuer à essayer et NE PAS SE MÊLER LES PINCEAUX SUR DES BÊTISES

    Bon Dimanche à tous quand même,

    Hernan

    N.B.: au sujet de la F1 à Monaco, relisez mon commentaire ci-dessus:
    Et Bravo au Prince Monégasque. Souhaitons que le Prince Albert suive l’exemple et place la Principauté dans le peloton de tête de pays luttant pour cette cause.

      • evy

      Bonjour.
      Je suis tout à fait d’accord avec vous. On critique beaucoup cette jeune fille mais c’est surtout ceux qui tiennent le plus à leur confort et leurs avantages qui le font sans oublier les jaloux. quant aux petits gestes du quotidien pour améliorer l’état de la planète tout le monde peut en faire….malheureusement beaucoup de gens ne veulent pas faire l’effort.
      L’humanité doit combattre ses propres défauts car si elle continue à s’enliser dans sa bêtise, elle ira tout droit à sa perte.

Le Covid-19 accélère la fin de la presse papier à travers le monde

Lire l'article