La réduction des déchets : c’est aussi dans nos boîtes aux lettres !


775 300 tonnes, c’est le poids représenté par les courriers non adressés qui ont été déposées dans les boites aux lettres des français en 2015, (étude ADEME SEREHO) auxquelles s’ajoutent 252 000 tonnes de catalogues de vente par correspondance/vente à distance (VPC-VAD) et autres brochures commerciales, adressés ou non. Ce qui représente un poids moyen d’imprimés publicitaires par personne dépassant les 11 kilos par an. La réduction des déchets doit aussi passer par la diminution du gaspillage de papier !

Une solution existe, il vous suffit de coller le dispositif « STOP PUB » sur vos boîtes aux lettres pour signaler que vous souhaitez ne plus recevoir des INA (imprimés non adressés).

Vous aussi lancez-vous dans l’opération « Stop Pub », un geste simple et efficace !

Pour plus d’information : http://www.optigede.ademe.fr/mettre-en-oeuvre-une-operation-stop-pub

© Pixabay

 

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • dany voltzenlogel

    Les pub papier n’existent que parce que les gens les souhaitent pour les lire … ou pas…
    Puis les mettre directement à la poubelle ou au recyclage.
    VOUS N’AVEZ PAS MIS un
    – « STOP PUB  »
    ———————->>> demandez-le à votre mairie collez-le au plus vite.

    • Daisy

    Il serait plus efficace d’inverser la logique : ne distribuer les publicités que dans les boîtes aux lettres qui le demander explicitement , a l’aide d’un autocollant « oui à la pub », par exemple , qui serait fourni par les grandes surfaces . Cela réduirait au maximum le gaspillage !!!

Australie : les catastrophes seront plus "graves et fréquentes", selon la commission des feux de 2019/2020

Lire l'article