Journée internationale du bonheur : « Le seul bonheur qu’on a vient du bonheur qu’on donne. »


© "7 milliards d'Autres"

En 2012, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 20 mars comme étant la Journée internationale du bonheur. L’Organisation reconnait ainsi que le bonheur et le bien-être sont non seulement des aspirations universelles mais qu’elles devraient être prises en compte dans les objectifs politiques.

Organisée lors de la 66è session de l’Assemblée générale, la réunion a été convoquée à l’initiative du Bhoutan, un pays qui reconnaît la suprématie du bonheur national sur le revenu national depuis le début des années 1970 et a adopté l’indice du « Bonheur national brut (BNB) », un chiffre plus complet et représentatif du niveau de vie réel que le Produit national brut (PNB).

Le BNB s’appuie sur quatre piliers : la protection de l’environnement, la conservation et la promotion de la culture bhoutanaise, la bonne gouvernance et le développement économique responsable et durable.

Aujourd’hui, le BNB irrigue toute la vie du pays, entraînant de profonds bouleversements dans l’agriculture (objectif : 100% biologique en 2020), l’éducation nationale, où l’on prépare les élèves à devenir des « ambassadeurs du changement », la gestion des ressources naturelles (réglementation stricte de l’abattage des arbres et de l’exploitation minière), la santé – gratuite pour tous -, le tourisme – haut de gamme -, ou le commerce (non adhésion à l’Organisation mondiale du commerce).

Alors nous aussi, prenons exemple et engageons-nous sur des projets qui contribuent à plus de respect de la Planète et de l’Homme car qui que l’on soit et d’où que l’on vienne, agir rend heureux !

Source : Arte et « 7 milliards d’Autres »

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Moâ

    Ah ! le Bouthan, petit pays, regardé au début avec condescendance par les « grandes puissances », deviendra grand…D’une autre grandeur…
    Un vrai bonheur également que de lire « Plaidoyer pour l’altruisme » de Matthieu Ricard. Son livre, très fourni, le démontre bien : oeuvrer pour le bien d’autrui c’est aussi oeuvrer pour son propre bien et tout le monde y trouve son compte, avec bonheur. Même, si, ne nous leurrons pas, ce n’est pas toujours simple. Mais ça vaut quand même le coup d’essayer.
    J’en profite donc pour souhaiter beaucoup de bonheur à toute l’équipe de Goodplanet et félicitations pour ce que vous faites.

    • Dugdug

    Onuisme : Le seul bonheur qu’on a vient du bonheur qu’on donne
    Christianisme : Aimez-vous les uns les autres
    Une religion chasse l’autre

Tempête Barbara : un mort, moins de 10.000 foyers toujours privés d'électricité

Lire l'article