GoodNews ! En Afrique du Sud, des magasins naissent en pleine rue pour vous inciter à donner des vêtements


© 10and5
© 10and5
© 10and5

La Fondation GoodPlanet vous propose la bonne nouvelle de la semaine : afin de venir en aide aux sans-abris, le directeur artistique Max Pazak et le copywriter Kayli Vee Levitan de l’agence M&C Saatchi Abel ont eu l’idée très originale de créer un magasin de rue dans la ville du Cap en Afrique du Sud.

Avec l’aide de l’association Haven Night Shelter Welfare Organisation, des cartons ont été imprimés possédant des trous où les passants peuvent faire tenir des vêtements. Les sans-abris qui passent dans la rue où se tient ce magasin sauvage peuvent choisir leurs vêtements comme sur des cintres.

Et pour recevoir des vêtements, l’agence a eu l’idée d’organiser des événements sur Facebook qui avaient pour but de rassembler tous les donateurs. Lors du premier rendez-vous, plus de 150 personnes s’y sont rendues pour déposer des t-shirts, des pulls, des pantalons restés au fond des placards.

Ce qui est très amusant dans ce concept, c’est que le projet est open-source. Autrement dit, tout le monde peut télécharger le modèle de carton et l’accrocher dans la rue. Avec un peu d’organisation, tout le monde peut créer ses propres magasins de rue pour aider les personnes en difficultés.

Source : Creapills

3 commentaires

Ecrire un commentaire

  • Excellente initiative que l’on pourrais étendre partout dans le monde !

    • Bussy

    Tout simplement génial!!! A quand cette merveilleuse initiative dans notre belle France et surtout est ce que cela sera autorisé???? That is the question.

    • Wara musso

    Heu… pardon mais je ne comprends pas ce concept, que je trouve carrément anti-écolo au possible…
    ça dit pas qui paye pour l’impression des cartons non plus… Je pige pas trop la démarche, à part un coup de marketing pour Good Planet. Les gens ont besoin de looker des cartons et de créer des magasins de rue pour filer leurs guenilles, les sdf ont besoin de choisir les fringues sur des faux cintres pour « avoir l’impression » d’être acheteur dans une boutique??? On en est là??? Même pour celui qui reçoit, c’est vachement pas discret… Déjà c’est raide d’être à la rue, mais là tu fais ton shopping de mendiant sur le trottoir, et bien signalé en plus… A quel type de population s’adresse ces « dons », en Afrique du Sud?

La banquise de mer tarde à se reconstituer en Arctique

Lire l'article

New Delhi s'étouffe sous un épais brouillard de pollution

Lire l'article