GoodNews ! Demain, vous mangerez l’emballage !


© Mr. Mondialisation
© Mr. Mondialisation
© Mr. Mondialisation

La Fondation GoodPlanet vous propose la bonne nouvelle de la semaine : 2014 fut l’année d’une multitude d’innovations technologiques en matière de développement durable. Si certaines sont clairement de l’éco-blanchiment, les plus importantes de ces innovations répondent à des problématiques inquiétantes et reconnues comme la dispersion du plastique dans l’environnement. L’élaboration d’un « plastique durable » est donc primordiale en amont accompagnée d’une modération des consommations en aval.

Ce sont, en effet, pas moins de 5,25 milliers de milliards de particules, soit 269 000 tonnes, qui flottent sur les océans selon l’institut 5Gyres et l’Ifremer. Un bilan plus qu’inquiétant qui nous oblige à reconcevoir nos modes de vie mais aussi de production. Parmi les plastiques alternatifs, plusieurs solutions s’offrent à nous avec plus ou moins d’avantages et de limites. France 2, dans une dépêche du 20H, se penche sur 3 types de plastiques alternatifs qui pourraient révolutionner notre quotidien.

1. Le plastique organique et comestible

Chercheur à Harvard, David Edwards est l’inventeur des Wikicells. Ces films comestibles qui emballent les aliments sans utiliser de matière rare. Il peut se laver comme un fruit sous l’eau vive et être mangé directement avec son contenu. On peut comparer la chose à une croûte de fromage ou la peau d’un saucisson à l’exception que son gout peut être défini.

2. Le film alimentaire de bois

Compostable et biodégradable, il existe déjà un film alimentaire biologique développé par une entreprise française (FDR) qui peut remplir des fonctions normales d’emballage sans empreinte écologique. Il disparaît totalement après quelques semaines si jeté dans la nature.

3. Un plastique rigide et biodégradable de maïs et de noyaux d’olives

L’exemple de ce saladier recyclable à l’infini qui est totalement biodégradable. Il semble pourtant fait de plastique « normal » et pourtant… Développé par Natureplast, il est également compostable.

Source : Mr. Mondialisation

2 commentaires

Ecrire un commentaire

    • Nzola Emile

    Des telles innovations sont à encourager car les emballages plastiques constituent un grand danger pour l’environnement et les écosystèmes que nous sommes appelés à conserver durablement et laisser comme héritage à notre postérité.

    • tomate

    heuuuu… je pensait que les emballages servaient à protéger les aliments des polluants externes? poussière, pollution, intempéries…!
    Mais dites moi, si on les mange, ils deviennent des aliments non? et donc on emballe les emballages dans un autre emballage? en papier mâché cette fois peut être, et bien quoi? du pré-digéré c’est une idée non?

Produits végétariens : une étude pointe leur faible teneur en protéines végétales

Lire l'article