« Élégie pour l’Arctique » du pianiste Ludovico Einaudi

einaudi

Le pianiste et compositeur italien Ludovico Einaudi a joué au beau milieu des glaciers de l’archipel norvégien de Svalbard son « Élégie pour l’Arctique ». Cette prestation unique a été organisée par Greenpeace afin de sensibiliser le public à la protection de l’océan Arctique. A cette occasion, il vient témoigner de cette expérience extraordinaire. En effet, il a ainsi « pu constater la pureté et la fragilité de cette région de ses propres yeux et interpréter une musique composée pour être jouée sur la plus belle scène du monde. Pour ce compositeur, « il est important que nous comprenions l’importance de l’Arctique, que nous stoppions sa destruction et que nous le protégions ».

Un commentaire

Ecrire un commentaire

    • Pan

    Sans vouloir casser ce moment d’émotion agréable, il n’y a rien de plus naturel que la fonte des glaces en bordure de banquise. Par ailleurs je me demande comment le piano a été apporté sur la glace. Par hélicoptère ou par bateau ?
    En considérant que l’homme soit a terme co-responsable avec le soleil de la disparition des glaces, le prolongement de la vie de l’arctique est lié aujourd’hui au prolongement de la vie des centrales nucléaires et à leur developpement. Les vrais écologistes ont fait le pas, pourquoi pas Greenpeace ?

Australie : les catastrophes seront plus "graves et fréquentes", selon la commission des feux de 2019/2020

Lire l'article